Un Français tué au Yémen

  • A
  • A
Un Français tué au Yémen
@ REUTERS
Partagez sur :

Le directeur du groupe OMV a été abattu par balles par un soldat yéménite près de la capitale.

Le directeur français de la société énergétique autrichienne OMV est tombé sous les balles d’un vigile mercredi dans l’enceinte même du siège de la compagnie énergétique, situé à Haddah, dans la banlieue proche de Sanaa, la capitale yéménite. L’homme, employé par la société française SPIE, était détaché auprès d’OMV.

Le garde armé, âgé de 19 ans, a ouvert le feu sur le directeur en criant Allah Akhbar (Dieu est grand)", a indiqué l'une des sources de sécurité, sans pouvoir dire si l'attaque avait été motivée par une affaire personnelle ou un autre mobile. Un employé britannique a également été gravement blessé dans la fusillade.

Un employé "sérieusement blessé"

Le lieu de l’attaque a immédiatement été encerclé par des forces de police, et l’assaillant, un soldat chargé de la protection du siège du groupe, a fini par être désarmé. Il a été arrêté pour être interrogé.

Mercredi également, un membre du personnel de l'ambassade britannique a été blessé par un tir de roquette. L'attaque a visé une voiture blindée Toyota 4x4 de l'ambassade de Grande-Bretagne à Sanaa, qui transportait cinq membres du personnel de la chancellerie. Une autre personne a été légèrement blessée, tandis que le numéro deux de l'ambassade, la diplomate Fiona Gibb, qui était à bord mais n'a pas été touchée, ont indiqué des sources diplomatiques à Londres.