Un ex-joueur d'Aston Villa meurt après avoir reçu une décharge de Taser

  • A
  • A
Un ex-joueur d'Aston Villa meurt après avoir reçu une décharge de Taser
Photo d'illustration.@ JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Partagez sur :

Une dispute serait à l'origine de l'intervention de la police britannique, qui s'est soldée par la mort de l'ancien footballeur Dalian Atkinson.  

L'ancien footballeur professionnel britannique Dalian Atkinson, qui a notamment évolué sous les couleurs du club anglais d'Aston Villa, est mort dans la nuit de dimanche à lundi après avoir reçu une décharge de pistolet électrique infligée par la police, d'après les médias britanniques. Selon les médias, la police serait intervenue suite à une dispute au domicile du père de l'ancien attaquant.

"Il était très agité". Le père du joueur, cité par le tabloïd Daily Mail, a confirmé son décès : "La dernière chose qu'il a dite est 'ne bouge pas' quand la police est arrivée à la porte. Il était très menaçant", a-t-il confié. "Il était dans tous ses états. Je ne sais pas s'il était ivre ou sous l'emprise de drogues, mais il était très agité", a poursuivi le père.

La police de West Mercia, dans l'ouest de l'Angleterre, a indiqué avoir été appelée pour une intervention dans la ville de Telford aux alentours de 01h30, heure locale. "Un Taser a été utilisé contre un homme de 48 ans. Ce dernier a été pris en charge médicalement avant de décéder aux environs de 03 heures", a-t-elle précisé dans un communiqué.

De la Real Sociedad à Aston Villa. Âgé de 48 ans, Dalian Atkinson avait commencé sa carrière dans le club Ipswich Town, avant de se faire connaître sous les couleurs Sheffield Wednesday, en 1989. Le joueur était alors parti à la Real Sociedad, en Espagne, avant de revenir en Angleterre, cette fois à Aston Villa.

Il avait inscrit le premier but du club en Premier League, le 15 août 1992, et avait remporté la récompense du but de l'année lors de cette même saison 1992-1993. Il avait par la suite joué à Fenerbahçe, en Turquie, et en Arabie Saoudite et en Corée du sud.

Une enquête ouverte. La police des polices britannique (IPCC) a ouvert une enquête sur sa mort, qui pourrait faire ouvrir un débat sur le recours à ce pistolet à impulsion électrique par la police britannique. En juin dernier, un homme était décédé au pays de Galles, atteint par une décharge de Taser tirée par la police.