Un étudiant italien sollicite les internautes pour financer sa thèse anti-mafia

  • A
  • A
Un étudiant italien sollicite les internautes pour financer sa thèse anti-mafia
Le quartier de la Scampia, dans la banlieue de Naples, fief de la Camorra.@ MARIO LAPORTA / AFP
Partagez sur :

Mario Trifuoggi, étudiant napolitain de 29 ans, a lancé une campagne sur internet pour tenter de récolter 30.000 euros pour financer sa thèse sur les résistances opposées à la mafia. 

Mario Trifuoggi, étudiant napolitain de 29 ans, a lancé une campagne sur internet pour tenter de récolter 30.000 euros pour financer sa thèse de sociologie sur les formes de résistance collective à la mafia.

Etudier pour mieux lutter. "Dans le sud de l'Italie, on nous voit soit victimes soit complices de ces criminels. Mais la réalité est bien plus compliquée. Il existe des zones grises et je crois que leur étude est la clef pour lutter contre la mafia", a-t-il expliqué.

Des associations en lutte contre la mafia. Lui qui a grandi à Naples en sait quelque chose: "En 2004, il y a eu une violente guerre de territoire et le clan protégeant mon quartier a perdu. Alors j'ai été cambriolé deux fois. Quand j'étais adolescent, ce n'était pas la police ou l'Etat qui garantissaient ma sécurité mais le clan du quartier". Malgré tout, il arrive que des communautés se dressent contre la mafia, à l'exemple de Libera, une association de Caserta, dans le sud de l'Italie, qui produit de la mozzarella sur des terres confisquées à la mafia.