Un espoir pour les hommes stériles

  • A
  • A
Un espoir pour les hommes stériles
Les chercheurs ont déjà entamé les expérimentations sur l'homme@ Maxppp
Partagez sur :

Des chercheurs allemands et israéliens sont parvenus à fabriquer des spermatozoïdes de souris.

Cela pourrait être une solution pour combattre les problèmes croissants d'infertilité masculine. Des chercheurs allemands de l'université Münster, en Allemagne, ont fabriqué des spermatozoïdes de souris en laboratoire, rapporte le journal britannique The Telegraph. Ces travaux ont été publiés dans la très sérieuse revue scientifique Nature.

L'équipe menée par le professeur Stefan Schlatta a prélevé des cellules germinales, présentes dans les testicules des rongeurs. Ces cellules, qui permettent la production de spermatozoïdes, ont ensuite été placées dans un gel d'agar chargé de nutriments pour recréer un environnement similaire à celui trouvé dans les testicules, précise le site britannique.

Du sperme non génétiquement modifié

Les spermatozoïdes obtenus ont ensuite permis de féconder des ovules et d'obtenir des souriceaux parfaitement viables. D'autres chercheurs, basés à l'université Ben Gourion à Beersheba, en Israël, ont mené des travaux similaires. Là encore, le succès a été au rendez-vous.

"Je pense qu'il sera un jour possible de produire du sperme humain en laboratoire de manière routinière, en prélevant des tissus comportant des cellules germinales depuis les testicules de l'homme et en stimulant la production de spermatozoïdes", affirme le professeur Mahmoud Huleihel, auteur de l'étude israélienne.

"Nous avons déjà commencé à reproduire ces tests en laboratoire avec des cellules humaines, pour l'instant sans succès. Nous sommes cependant très confiants car si nous sommes parvenus à le faire avec un mammifère comme la souris, c'est possible avec l'homme", insiste le professeur Mahmoud Huleihel.

"Devenir un père naturel"

Alors que depuis plusieurs années les scientifiques s'alarment de la diminution de la concentration en spermatozoïdes chez l'homme, cette découverte pourrait redonner espoir à de nombreux couples contraints de recourir au don de sperme pour avoir un enfant. 

"C'est un développement incroyable qui peut révolutionner le traitement de l'infertilité et permettre à chaque homme de devenir un père naturel. Les hommes infertiles ont naturellement envie d'être le père de leur enfant mais aujourd'hui c'est impossible et ils sont contraints de l'accepter. Avec cette découverte, cela pourrait désormais être une possibilité", souligne Stephen Gordon, spécialiste de l'infertilité masculine au National Health Service en Grande-Bretagne.

En attendant cette révolution, les couples devront encore s'armer de patience. Plusieurs années seront certainement nécessaires avant d'obtenir des résultats probants sur l'homme.