Un enfant unique réussirait mieux sa vie

  • A
  • A
Un enfant unique réussirait mieux sa vie
@ MAXPPP
Partagez sur :

Venir d'une famille aisée et avoir peu de frères et sœurs seraient des atouts, selon une étude.

Pour réussir dans la vie, mieux vaut être enfant unique et venir d'une famille aisée. Telle est la conclusion d'une étude publiée mercredi dans la revue scientifique britannique Proceedings B.

Des chercheurs britanniques et suédois ont eu l'idée d'analyser les données d'une vaste enquête "multi-générationnelle" réalisée en Suède sur 14.000 personnes nées entre 1915 et 1929 et sur leur descendance, avec un suivi sur quatre générations.

Le milieu social compte aussi

Les spécialistes ont ainsi pu vérifier ce qu'on pouvait deviner intuitivement : un faible nombre d'enfants et un milieu socio-économique supérieur déterminent en grande partie la réussite des générations futures d'une famille. "La faible fertilité des parents et un haut niveau socio-économique induisent des notes plus élevées à l'école, un meilleur parcours éducatif et des revenus supérieurs", écrivent les auteurs de l'étude.

Deuxième enseignement : la relation entre le nombre d'enfants et la réussite future est encore plus marquée lorsque le milieu social de départ est élevé. "L'une des choses les plus intéressantes que nous ayons trouvées est que le fait d'être d'une famille initialement riche rend le bénéfice d'avoir peu d'enfants encore plus grand" pour les générations futures, explique ainsi l'un des universitaires. "Par opposition, les foyers pauvres tirent relativement peu de bénéfices à limiter le nombre d'enfants", précise t-il.