Un dissident chinois sous protection américaine

  • A
  • A
Un dissident chinois sous protection américaine
Cheng Guangcheng est connu pour son combat contre les pratiques abusives de stérilisation de milliers de femmes et d'avortements tardifs et forcés@ CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE
Partagez sur :

Cet avocat aveugle était assigné à résidence. Il se trouve sous "protection" américaine à Pékin.

Il a réussi à s'enfuir au nez et à la barbe des hommes de main du régime. Chen Guangchen, un avocat aveugle et dissident, s'est échappé vendredi de son domicile où il était assigné à résidence depuis plus d'un an et demi. Il se trouverait sous protection des Etats-Unis à Pékin, a annoncé samedi une ONG de défense des droits de l'homme basée au Texas.

Surnommé "l'avocat aux pieds nus", Chen Guangchen, a posté une vidéo de lui sur YouTube, dans laquelle il confirme s'être échappé. Il s'adresse également au Premier ministre Wen Jiabao, lui demandant, sur un ton respectueux, d'épargner sa famille. Chen Guangchen livre aussi les noms des responsables locaux ayant infligé des mauvais traitements à sa femme, son fils, sa mère et lui même depuis 2010.

Le dissident en appelle au Premier ministre :

Les Etats-Unis n'ont pas encore confirmé leur protection du dissident. "Des discussions à haut niveau sont en cours entre officiels américains et chinois concernant son statut", précise cette organisation, baptisée ChinaAid. L'ONG appelle le gouvernement américain à "se tenir fermement à ses côtés", faute de quoi il "risque de perdre sa crédibilité en tant que défenseur de la liberté et de l'état de droit".

Un avocat autodidacte

Âgé de 40 ans, Chen Guangchen est un avocat autodidacte, connu pour son combat contre les pratiques abusives de stérilisation de milliers de femmes et d'avortements tardifs et forcés. Son cas risque de tendre les relations entre Pékin et Washington, à une semaine d'une visite en Chine de la secrétaire d'Etat Hillary Clinton.

Ce n'est pas la première fois qu'un dissident chinois bénéficie de la protection de diplomates américains : en 1989, Fang Lizhi, astrophysicien et dissident, s'était réfugié pendant un an à l'ambassade américaine de Pékin, après la répression des manifestations étudiantes de la place Tiananmen. Cet épisode avait alors provoqué un long bras de fer entre Chinois et Américains.