Un "dernier tweet avant le conclave"

  • A
  • A
Un "dernier tweet avant le conclave"
Le cardinal américain Roger Mahony a envoyé un dernier tweet avant le conclave.@ CAPTURE D'ECRAN TWITTER
Partagez sur :

Avant le "grand silence" du conclave, les cardinaux accros à Twitter ont publié un dernier message.

Pendant quelques jours, ils vont être coupés du monde. Les cardinaux électeurs qui entrent en conclave mardi n’auront pas le droit de communiquer avec l’extérieur et tout prélat surpris en train de tweeter par exemple sera excommunié. Alors avant d’être contraints au silence, les cardinaux les plus friands de réseaux sociaux ont envoyé un message.

>> A lire aussi : Le conclave, comment ça marche ?

A l'heure. Le porte-parole du cardinal Philippe Barbarin a tweeté pour raconter le départ des trois cardinaux français pour la maison Sainte Marthe.



Une prière avant de partir. Wilfried Napier, le cardinal de Durban, en Afrique du Sud, s’est fendu d’un dernier message à l’adresse de ses milliers de "followers".

"Dernier tweet avant le conclave : que Notre Seigneur entende et réponde avec amour et pitié à toutes les prières et tous les sacrifices offerts pour une issue bénéfique. Que Dieu nous bénisse".

Déjà en manque ? Roger Mahony, ex-archevêque de Los Angeles et utilisateur assidu du Twitter, s’est lui aussi plié à l’exercice.

"Dernier tweet avant de nous installer à la résidence Sainte Marthe puis à la messe pour élire un pape. Première réunion du conclave en fin d’après-midi. Priez pour nous".

La porte-parole de la Conférence américaine des évêques catholiques, Sœur Mary Ann Walsh, pensait peut-être à lui quand elle s’est inquiétée du fait qu’"à l’ère électronique, […] certains cardinaux soient en manque quand ils n’auront ni iPad ni Twitter".