Un cheval de la reine Elisabeth dopé

  • A
  • A
Un cheval de la reine Elisabeth dopé
Partagez sur :

Une jument appartenant à la reine Elisabeth a été contrôlée positive à un produit interdit en février dernier à l’issue de sa première course, a-t-on appris vendredi. Des poursuites ont été engagées contre son entraîneur.

Un cheval appartenant à la reine Elisabeth a été contrôlé positif à une substance interdite. L'Autorité des courses britannique (BHA) a annoncé vendredi que la jument "Moonlit Path" avait été épinglée à l'issue de sa première course, à Huntingdon, en février dernier. La jument royale avait alors terminé à la sixième place sur 11 partants.

L'échantillon contrôlé contenait de l'acide tranexamique, connu sous le nom commercial de Cyklokapron, un médicament utilisé pour traiter les hémorragies. La substance est autorisée dans certaines parties des Etats-Unis, mais pas en Grande-Bretagne.

L’entraîneur de la jument, Nicky Henderson, est poursuivi par l’Autorité des courses britanniques. "La substance en question a été administrée par mon vétérinaire, entièrement dans l'intérêt de la santé de la jument", s’est défendu le quadruple vainqueur de la prestigieuse course de Cheltenham.

"Moonlith Path" est l'un des 41 chevaux appartenant à la reine Elisabeth. Depuis le contrôle, elle a couru deux fois, terminant à chaque fois quatrième sur 13 partants.