Un chef de la Camorra arrêté à Nice

  • A
  • A
Un chef de la Camorra arrêté à Nice
Antonio Lo Russo, chef d'un clan de la camorra, a été arrêté à Nice et était l'un des 100 criminels les plus recherchés d'Italie.@ MAXPPP
Partagez sur :

BASTA - Antonio Lo Russo, chef d'un clan de la Camorra, a été arrêté à Nice et était l'un des 100 criminels les plus recherchés d'Italie.

C'est à Nice, dans le sud de la France que le boss mafieux italien Antonio Lo Russo, chef d'un clan de la Camorra, a été arrêté. Le ministre italien de l'Intérieur, Angelino Alfano, s'est félicité de ce "grand succès" contre les organisations criminelles.

Une capture prioritaire. Lo Russo, 33 ans, en fuite depuis quatre ans, était l'un des 100 criminels les plus recherchés d'Italie. Le procureur en chef de Naples Giovanni Colangelo avait à plusieurs reprises qualifié sa capture de prioritaire. Lo Russo est sous le coup d'une condamnation à 20 ans de prison pour association mafieuse et constitution de bande organisé ayant pour but le trafic de drogue.

Il a été interpellé en même temps que son cousin, âgé de 23 ans, Carlo, également recherché pour l'homicide il y a un mois de Giovanni Lista. Il est soupçonné de l'avoir tué pour venger l'oncle d'Antonio, Mario Lo Russo, mort dans une fusillade liée à des motifs passionnels.

Une belle coordination franco-italienne. "Aujourd'hui Antonio Lo Russo, un dangereux délinquant recherché au niveau international a été livré à la justice. C'est un autre grand succès obtenu grâce à l'excellente coordination entre la direction antimafia locale (de Naples, ndlr), les carabiniers et la gendarmerie française", a déclaré M. Alfano. Les deux hommes ont été interpellés en bord de mer à Nice alors qu'ils allaient monter à bord d'une voiture.

Antonio Lo Russo était connu pour son appartenance à la Camorra ce qui ne l'avait pas empêché de se montrer à certains matchs de football de l'équipe de Naples dont il est un fervent supporteur. Le clan Lo Russo a été l'un des protagonistes ces dernières années des guerres entre clans du quartier pauvre de Scampia, à Naples, pour le contrôle du trafic de drogue.
L'ex-chef de clan Salvatore, aujourd'hui collaborateur de la justice, faisait partie d'un groupe de boss accusés d'avoir blanchi l'argent de la Camorra à travers des restaurants connus.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

RÉCIT - Pompéi menacée par la mafia

ARGENT - La mafia, première "banque" d'Italie