Un candidat se lâche sur Twitter : out !

  • A
  • A
Un candidat se lâche sur Twitter : out !
@ STUART MACLENNAN
Partagez sur :

A un mois des législatives, l'Ecossais Stuart MacLennan a traité de "connard" un adversaire.

Il est, bien malgré lui, un pionnier. Stuart MacLennan était un des candidats du Labour en Ecosse pour les législatives de mai prochain. Jusqu’à vendredi. Il a été renvoyé par son propre parti pour avoir insulté ses adversaires politiques via Twitter.

"Salaud", "idiot"

Une erreur de jeunesse ou un tempérament volcanique ? A 24 ans, Stuart MacLennan, l’un des plus jeunes candidats du Labour, a qualifié coup sur coup le chef des conservateurs, David Cameron, de "connard" et celui des "Lib-dems", Nick Clegg, de "salaud". Quant au président conservateur de la chambre des Communes, John Bercow, il s’est vu traiter d'"idiot".

Mais Stuart MacLennan ne s’est pas cantonné aux attaques personnelles. A propos des électeurs les plus âgés, il a tweeté qu’ils "sent[ai]ent le sapin". Ou, exaspéré par les bananes bio et équitables, il a lancé : "est-ce que je pourrais avoir s’il vous plaît une banane OGM, avec des engrais et cultivée par des esclaves".

Stuart MacLennan s'est excusé

"Un candidat a fait une erreur. Ce candidat doit démissionner", a tranché Gordon Brown, l’actuel Premier ministre qui semble en mauvaise position pour sa réélection dans moins d’un mois. Et les excuses publiques de Stuart MacLennan n’ont rien changé à sa décision.

C’est le premier "Twitter suicide", regrettent certains internautes, cités dans The Telegraph. "Vous devez toujours y penser à une, deux ou trois fois quand vous postez quelque chose en ligne", préfère prévenir de son côté Alan Stevens, spécialiste des médias, interrogé parThe Independent.