Un cadavre dans un domaine royal

  • A
  • A
Un cadavre dans un domaine royal
Le château royal de Sandringham dans le Norfolk@ Reuters
Partagez sur :

Au Royaume-Uni, la police privilégie la thèse d'un meurtre qui remonterait à quelques mois.

Le corps a été retrouvé au cœur d'une des propriétés de la reine. Une enquête criminelle a été ouverte mardi par la police britannique après la découverte des restes d'une femme, sans doute jeune, dans le domaine royal du château de Sandringham, dans le Norfolk, à l'est de l'Angleterre.

C'est un promeneur qui avait fait cette découverte macabre, dimanche après-midi, près du village d'Anmer, dans un bois situé à environ 1,6 km de l'entrée principale du château de Sandringham. Peu de temps auparavant, la reine Elizabeth II et son mari avaient assisté non loin de là à une messe du Nouvel An sur un domaine qui comprend tout de même 8.000 hectares.

Le corps était là depuis quelques mois

L'inspecteur Jes Fry, de la police de Norfolk, a indiqué mardi que ses services examinaient les cas non résolus de disparitions aux niveaux local et national pour tenter d'élucider cette affaire. Il a déclaré à la presse que "le corps se trouvait là depuis un certain temps", rapporte le quotidien The Guardian, sans doute entre entre un et quatre mois.

La piste du meurtre est de toute façon privilégiée. Une autopsie est en cours pour obtenir plus d'informations sur l'identité de cette femme et pour savoir si elle a été tuée à l'endroit où son cadavre a été retrouvé. Le corps devrait être transféré plus tard à l'hôpital royal de King's Lynn. Le domaine de Sandringham retrouvera ensuite son calme. George V, le grand-père de la reine Elizabeth II aimait à dire que c'était l'endroit qu'il "préférait au monde".