Un baiser d’adieu bloque un aéroport

  • A
  • A
Un baiser d’adieu bloque un aéroport
Partagez sur :

Dimanche, un amoureux venu embrasser sa compagne dans la zone sécurisée de l’aéroport de Newark a bloqué des milliers de passagers.

Sécurité et romantisme ne font pas bon ménage. Dimanche après-midi, en plein pic des retours de vacances, un terminal de l’aéroport de Newark, dans le New Jersey a été fermé pendant six heures, bloquant des milliers de passagers. Six heures à chercher partout un homme qui se serait infiltré par un accès interdit.

En fait, il s'agissait simplement d'un amoureux qui voulait embrasser une dernière fois sa compagne. L'homme a pu accéder à la salle d'embarquement, une zone normalement sécurisée de l’aéroport, sans être inquiété par l’agent de sécurité, qui n’était pas à son poste. Ne le trouvant pas, les agents de sécurité ont décidé de faire repasser tous les passagers présents dans le terminal à travers les portiques de détection...

Regardez les bandes de vidéo surveillance :

Résultat : des dizaines de vols retardés de plusieurs heures. Ce qui, en chaîne, a conduit de nombreux vols à travers le monde à patienter aussi. L'inconnu a fini par être repéré le lendemain sur les bandes vidéos d'une caméra de surveillance, mais il n'a pas été identifié.

Quelques jours plus tard, un aéroport local de Californie a été fermé après la découverte par les services de sécurité de substances jugées dangereuses. Or, il ne s’agissait que de pots de miel, transportés par un apiculteur.

La psychose s’installe depuis l’attentat manqué du jour de Noël sur un vol Amsterdam-Détroit, perpétré par un jeune Nigérian. Les Etats-Unis ont depuis renforcé leurs mesures de sécurité dans les aéroports.