Un aveugle agressé dans un MacDo
© Capture

L'inventeur des lunettes digitales aurait été pris à partie par des employés du fast-food à Paris.

Il doit porter ses lunettes "abracadabrantesques" sur son crâne en permanence car elles lui permettent d'être plus autonome. Mais évidemment, lorsqu'il se balade en ville, ce savant affublé de son appareillage suscite parfois le regard amusé des passants. Ce Canadien n'est autre que Steve Mann, malvoyant, et inventeur des lunettes de vue numériques, qui ont largement inspiré les Google Glass.

Dans un post de blog daté de mardi, cet handicapé raconte un épisode malheureux qui lui est arrivé le 1er juillet sur les Champs Elysées à Paris. Steve Mann affirme avoir été agressé par la sécurité du MacDo à cause de ses "Digital eye glass" qui auraient inquiété les vigiles. Son récit a beaucoup ému sur les réseaux sociaux et le fast-food américain a ouvert une enquête interne. A l'appui de ce récit, il publie sur son blog des images enregistrées par les lunettes, et conservées lorsque le système a été endommagé lors de l'agression.

Une notice et un justificatif médical

steve mann lunettes 930

© Capture

En juillet, Steve Mann est à Paris pour ses vacances d'été avec sa femme et ses enfants afin "qu'ils puissent avoir l'opportunité d'apprendre le vrai français parisien", raconte-t-il sur son blog. Alors qu'ils s'arrêtent dans ce fast-food de la plus célèbre avenue du monde, Steve Mann est interpellé dans la queue par un employé, intrigué par son appareillage peu courant.

Habitué des questions sur ses lunettes particulières, qui utilisent le principe de la réalité augmentée et nécessitent d'enregistrer le présent, Steve Mann ne se déplace jamais sans justificatif médical, ni sans la notice technique. Il commande son repas et s'installe à table pour s'offrir un moment de répit après avoir visité "huit musées" dans la journée.

Il lance un appel

Mais ces documents n'ont visiblement pas convaincu les employés parisiens. Sur son blog, il assure qu'un autre salarié de MacDo l'a "physiquement agressé", en tentant "d'arracher" les lunettes. Sauf que pour réaliser l'opération, des outils sont nécessaires car les "Digital eye glass" sont fixées sur son crâne. Steve Mann essaye tant bien que mal de calmer tout le monde mais le célèbre savant est emmené auprès de deux autres employés qui finissent par déchirer la lettre. Rien n'y fait, toute la famille finit par quitter le restaurant.

personnel macdo bandeau

© Capture

Visiblement choqué par ce qui lui est arrivé, Steve Mann a lancé un appel pour obtenir une réparation du préjudice subi. Ses réclamations à "la police, à l'ambassade, au consulat" se sont pour l'instant révélées infructueuses.

Le "McDogate"

Sur le Web, l'affaire a ému les internautes qui la qualifie de "MacDogate". Suite au post de blog de Korben qui a relayé le récit du savant, un groupe Facebook a été créé : "Aller manger au Macdo en haut des Champs et prendre des photos". Des personnes se préparent donc à un "happening" photo vendredi à l'heure de midi. Une pétition a également été lancée par un internaute.

Contacté, McDonald's France annonce l'ouverture d'une "enquête interne approfondie" et assure que le cas échéant, la filiale française du géant du hamburger "prendra les mesures adaptées". En attendant, elle "appelle à la patience"  pour vérifier des faits qui remontent à plus de deux semaines.

tweet mac do 930

© Capture Twitter