Un attentat suicide fait 30 morts au sud de Bagdad

  • A
  • A
Un attentat suicide fait 30 morts au sud de Bagdad
Le 28 février, un attentat avait fait 22 morts dans la capitale irakienne@ SABAH ARAR / AFP
Partagez sur :

Un attentat suicide a fait au moins 30 morts et 65 blessés dans un village situé au sud de la capitale irakienne vendredi, selon la police. 

Un attentat suicide a fait au moins 30 morts et 65 blessés après un match de football dans un village situé au sud de Bagdad, vendredi, selon la police. "Ils étaient en train de décerner le trophée aux vainqueurs quand le kamikaze s'est fait exploser dans la foule", a indiqué à l'AFP un capitaine de police du village d'Al-Asriya. Un premier bilan de 25 morts avait été confirmé par une source médicale à l'hôpital de la localité d'Iskandariyah, au sud de Bagdad. 

L'attaque, qui a été revendiquée par l'Etat islamique, a eu lieu dans une localité habitée par les communautés sunnite et chiite, à environ 40 km de la capitale irakienne. L'explosion s'est produite vers 19h15, heure locale."Le maire de la ville est décédé à l'hôpital des suites des graves blessures qu'il a subies dans l'explosion", a également déclaré un médecin à l'AFP.

Plusieurs attentats en deux mois. Le 28 février, 22 personnes avaient déjà été tuées dans des attentats près d'un marché dans un quartier à majorité chiite de Bagdad. Le 6 mars, un nouvel attentat dans le sud de Bagdad avait fait 61 morts. Tous deux avaient été revendiqués par le groupe Etat islamique.