Un attentat fait plusieurs blessés en Thaïlande

  • A
  • A
Un attentat fait plusieurs blessés en Thaïlande
Policiers en Thaïlande (Photo d'illustration)@ REUTERS
Partagez sur :

Deux bombes ont explosé, faisant au moins cinq blessés. La police thaïlandaise soupçonnent les rebelles musulmans.

L'INFO. Deux bombes ont explosé mardi à quelques minutes d'intervalles dans la ville de Hat Yai, dans le sud de la Thaïlande. Cinq personnes ont été blessées. La police impute cet attentat à des rebelles musulmans.

Une des bombes a explosé devant un commerce situé près d'une école tandis que la seconde explosion a eu lieu près d'un commissariat de police. "Les explosions ont eu lieu à quelques minutes d'intervalles. Cinq personnes ont été blessées dans la supérette. Elles sont toutes conscientes et ont été conduites à l'hôpital. Personne n'a été blessé lors de la seconde explosion", a déclaré Krissada Boonrat, gouverneur de la province de Songkhla, où se situe Hat Yai.

"Nous avons bloqué les principaux accès à la ville et effectuons des contrôles auprès de ceux qui vont et viennent." Les provinces de Yala, de Pattani et de Narathiwat, dans le sud du pays, sont peuplées essentiellement de musulmans.

La Première ministre sur la sellette. Cet attentat intervient alors que la Première ministre comparaît devant la Cour constitutionnelle thaïlandaise doit se prononcer mercredi sur des accusations d'abus de pouvoir concernant la chef de l'Etat.

Depuis 2004, ces régions sont le théâtre d'une insurrection qui a fait plus de 5.700 morts. Les négociations de paix entamées l'an dernier avec les groupes rebelles n'ont pas mis fin aux violences. Depuis six mois, la Première ministre Yingluck Shinawatra est confrontée à des manifestations qui appellent à sa démission.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

DÉSTABILISATION - En Thaïlande, la crise politique s'éternise

L'INFO - Des heurts violents à la veille des élections

CHRONIQUE - Pas de coup d’État mais presque en Thaïlande

3'CHRONO - Ce que veulent les manifestants