Un attentat au nord-est du Nigeria fait 30 morts dans une mosquée

  • A
  • A
Un attentat au nord-est du Nigeria fait 30 morts dans une mosquée
@ STRINGER / AFP
Partagez sur :

Un double attentat-suicide a été commis jeudi dans une mosquée de Maiduguri, causant la mort de plus 30 personnes. 

Au moins trente personnes ont été tuées dans le double attentat suicide commis jeudi dans une mosquée de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, a indiqué vendredi l'Agence nationale de gestion des urgences (Nema).

Berceau de Boko Haram. Trente-deux personnes ont été blessées, dont sept gravement, a ajouté le coordinateur de la Nema, Mohammed Konar, en précisant que les victimes avaient été transportées à la morgue de l'hôpital principal de Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno et berceau du groupe islamiste Boko Haram qui a revendiqué de multiples attentats dans la région.

Deux explosions. L'attaque a eu lieu jeudi vers 18H30 (17H30 GMT) durant la prière du soir dans cette mosquée d'une banlieue ouest de Maiduguri, berceau du groupe islamiste Boko Haram qui a revendiqué de multiples attentats dans la région ces dernières semaines. Un premier kamikaze a déclenché ses explosifs en entrant dans la mosquée. Le second s'est fait exploser peu après, une fois que de nombreuses personnes eurent accouru pour prêter secours aux victimes, selon des témoins.

Deuxième attaque sur une mosquée vendredi. Une deuxième attaque a ciblé vendredi un site proche de la mosquée, tuant six personnes et le kamikaze, a dit un porte-parole des services d'urgence nigérians. Les deux attentats n'ont pas été revendiqués, mais ils portent la marque de la secte islamiste Boko Haram. Cet attentat a été réalisé par trois femmes.