Le crash dans le Sinaï était bien un "attentat", reconnaît Moscou

  • A
  • A
Le crash dans le Sinaï était bien un "attentat", reconnaît Moscou
@ RUSSIA'S EMERGENCY MINISTRY / AFP
Partagez sur :

La Russie avait jusqu'à aujourd'hui refusé de parler d'attentat au sujet du crash d'un Airbus de la compagnie Metrojet le 31 octobre dernier en Egypte. 

Le crash de l'Airbus de la compagnie Metrojet dans le Sinaï en Egypte, qui a fait 224 morts le 31 octobre, était un "attentat", a déclaré mardi le chef des services secrets russes (FSB), Alexandre Bortnikov.

"Engin explosif artisanal". "On peut dire qu'il s'agit d'un attentat", a-t-il annoncé au président russe Vladimir Poutine, selon un communiqué publié par le Kremlin. "Pendant le vol, un engin explosif artisanal d'une puissance équivalente à 1 kg de TNT s'est déclenché", a-t-il précisé.

"Punir" les responsables. Vladimir Poutine promet de trouver les responsables de l'attentat "où qu'ils se trouvent" et de les "punir". Il a également annoncé une "intensification" des frappes russes en Syrie.