Egypte : neuf morts dans une attaque contre une église au sud du Caire

  • A
  • A
Egypte : neuf morts dans une attaque contre une église au sud du Caire
Une église a été prise pour cible par un djihadiste vendredi au Caire.@ SAMER ABDALLAH / AFP
Partagez sur :

L'assaillant a ouvert le feu à l'extérieur de l'église copte et tenté de donner l'assaut au bâtiment avant d'être arrêté par la police.

Neuf personnes ont été tuées vendredi au sud du Caire dans une attaque contre une église copte menée par un djihadiste armé. L'attaque a été revendiquée dans la soirée par le groupe Etat islamique : "un groupe de combattants dépendant de l'Etat islamique a mené l'attaque contre l'église Saint-Mina" à Helouane, a affirmé l'organisation dans un communiqué. "Un des membres de ce groupe de soldats du califat est tombé en martyr dans l'opération qui s'est soldée par la mort de (...) membres des croisés et de la police", ajoute l'organisation djihadiste.

Le djihadiste arrêté. Dans un premier temps, le porte-parole du ministère de la Santé Khaled Megahed a indiqué que l'assaillant avait été abattu après avoir tué neuf personnes et blessé plusieurs autres dans l'attaque contre l'église Saint Mina à Helouane, dans la banlieue sud du Caire. Mais le ministère de l'Intérieur a ensuite précisé dans un communiqué que l'assaillant, un djihadiste recherché pour des attaques contre la police, avait été blessé et arrêté.

Deux morts dans un magasin, sept dans l'église. L'homme était armé de fusils d'assaut, de munitions et d'une bombe qu'il avait l'intention de faire exploser dans l'église, a-t-il poursuivi. Il a d'abord tué deux personnes en ouvrant le feu sur un magasin puis s'est dirigé vers l'église et en a tué sept autres, dont un officier. Cinq gardes de sécurité ont été blessés, selon des responsables de la police. L'assaillant a ouvert le feu à l'extérieur de l'église Saint Mina et tenté de donner l'assaut au bâtiment, ont-ils précisé. 

Les Coptes pris pour cibles. Dans un communiqué, la présidence égyptienne a affirmé que cette attaque "renforcerait la détermination (du gouvernement) à débarrasser le pays du terrorisme et de l'extrémisme". Depuis décembre 2016, des dizaines de chrétiens, essentiellement des Coptes, ont été tués dans des attentats contre des églises ou des attaques ciblées dans la péninsule du Sinaï et ailleurs dans le pays, revendiqués par l'EI. Les Coptes, pour l'immense majorité orthodoxes, constituent la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient et l'une des plus anciennes.

egypteinfog