Un an après, les traces de Sandy sont toujours présentes

  • A
  • A
Un an après, les traces de Sandy sont toujours présentes
Cela fait déjà 365 jours que Jean Laurie a perdu sa maison détruite par l'ouragan Sandy, à Staten Island, à New York.@ Reuters
Partagez sur :

EN IMAGES - Aux Etats-Unis, les dégâts causés par la tempête n'ont pas tous été réparés. Et le traumatisme est encore vivace. 

L'INFO. Plus de 200 personnes ont été tuées. Le bas de Manhattan est resté sans électricité pendant près d'une semaine. New York a été paralysé pendant plusieurs jours, les entreprises ont perdu des millions de dollars, le métro a été inondé et de nombreux vols annulés. La faute à l'ouragan Sandy qui avait frappé la côte Est, le 29 octobre, l'un des catastrophes les plus coûteuses de l'histoire américaine. Un an après, le pays travaille toujours à réparer des dégâts estimés à 60 milliards de dollars.

Cet entrepôt, situé près d'Ortley beach dans le New Jersey, un des Etats les plus touchés, ne s'est toujours pas redressé :

sandy 930

© Reuters

L'Etat de New York a proposé à certains propriétaires situés près de la plage de racheter leurs maisons, souvent modestes. L'immense majorité -298 sur 300- a répondu oui, quand bien même certains y vivaient depuis des années. Las des inondations fréquentes, beaucoup ont en outre estimé que le prix proposé était intéressant. L'idée était de rendre le terrain à la nature. C'est le cas de ce "cottage" près d'Union Beach qui n'a pas été reconstruit :



Pour ceux qui ne voulaient pas vendre, des fonds fédéraux ont également aidé certains propriétaires à surélever leur maison. Avant cela, cet habitant d'Union beach, dans le New Jersey, a fait appel à une pelle mécanique pour enlever les décombres de sa maison qui s'est totalement effondrée :

sandy 930

© Reuters

A Keansburg, dans le New Jersey, les enfants qui veulent venir s'amuser au parc d'attractions trouvent toujours portes closes un an après :

sandy 930

© Reuters

Christine Cina, dans sa maison de Staten Island, a encore du mal à savoir où s'adresser pour avoir des fonds, et apprendre comment mieux reconstruire. Elle trouve le processus d'indemnisation trop lent :

sandy 930

© Reuters

CNN a suivi, durant une année complète, l'une des bénévoles de Ocean Breeze, à Staten Island, qui a aidé à la reconstruction. Le traumatisme est encore bien présent :

New York a-t-il tiré les leçons de Sandy ? La ville de New York, dont la réaction à la tempête a été saluée, a dévoilé un plan ambitieux visant à mieux protéger la ville contre les effets du changement climatique, d'un coût estimé à 19,5 milliards de dollars, avec des digues, des murs anti-crue... Mais certains se sont limités aux réparations immédiates indispensables. Selon une enquête portant sur 266 petites entreprises de la région de New York, la moitié n'avait fait aucune préparation en vue d'un potentiel nouvel ouragan.