Un 76e soldat français tué en Afghanistan

  • A
  • A
Un 76e soldat français tué en Afghanistan
@ REUTERS
Partagez sur :

Appartenant au 2e régiment étranger du génie, il a été tué lundi lors d'une mission dans la Kapisa.

Un légionnaire du 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol, dans le Vaucluse, a été tué lundi matin en Afghanistan, lors d'une opération dans la province de la Kapisa, située dans le nord-est du pays.

Le soldat a été mortellement touché par un tir insurgé au cours d'une mission de protection d'un convoi logistique au profit de l'armée nationale afghane. "Grièvement blessé, il a été transporté vers Tagab, puis Kaboul par hélicoptère. Mais il est malheureusement décédé des suites de ses blessures", a précisé le porte-parole de l'état-major français des armées, le colonel Thierry Burkhard.     

25 décès depuis le début de l'année

Un autre militaire français a été blessé par des tirs lors de cette mission, précise le communiqué de l'Elysée. Ses jours ne sont pas en danger.

76 soldats français sont décédés en Afghanistan depuis la fin 2001, et 25 depuis le début de l'année. Lors de la 93e cérémonie du 11 novembre, vendredi, Nicolas Sarkozy avait rendu un hommage particulier aux 24 soldats de l'armée française tués au cours des douze derniers mois en Afghanistan.

La France a entamé le mois dernier le retrait de ses soldats d'Afghanistan, selon un calendrier international qui prévoit le désengagement total des troupes de combat de la coalition, en grande majorité américaines, d'ici à la fin de l'année 2014. La France compte quelque 3.800 soldats sur le terrain afghan. Environ 200 militaires devraient être rapatriés d'ici la mi-décembre.