Ukraine : les tensions se propagent à la Crimée

  • A
  • A
Ukraine : les tensions se propagent à la Crimée
@ REUTERS
Partagez sur :

ATTAQUE - Des hommes armés se sont emparés du Parlement de cette région autonome de l'Ukraine.

L'INFO. Des hommes armés se sont emparés des bâtiments du gouvernement régional et du Parlement de Crimée, théâtre mercredi d'une confrontation entre séparatistes pro-russes et partisans des nouveaux dirigeants de l'Ukraine, rapporte jeudi l'agence de presse Interfax.

>> A lire ici : les tensions montent en Crimée

"On m'a dit que les bâtiments du Parlement et du Conseil des ministres ont été occupés par des hommes armés en uniformes qui ne portent pas d'insigne reconnaissable", a déclaré le dirigeant tatar Refat Tchoubarov sur Facebook, selon l'agence russe. "Ils n'ont pas pour l'instant formulé de revendication", a-t-il ajouté.

Plusieurs milliers de partisans et d'adversaires du nouveau pouvoir ukrainien ont manifesté mercredi devant le Parlement régional de Crimée, région principalement russophone où devait se tenir un débat sur la destitution du président Viktor Ianoukovitch. Les deux camps étaient séparés par un cordon de police mis en place devant le Parlement, réuni en séance extraordinaire à la demande des élus pro-russes.

La Crimée, cédée à l'Ukraine en 1954 par Nikita Khrouchtchev, est la seule région ukrainienne où les Russes de souche sont majoritaires. La flotte russe de la mer Noire est par ailleurs basée à Sébastopol.

L'ACTU - Les forces anti-émeutes Berkout dissoutes

REPORTAGE - A la recherche de preuves contre Ianoukovitch

A L'AIDE - L'Ukraine est (aussi) en pleine crise économique