Ukraine : le combat des colosses

  • A
  • A
Ukraine : le combat des colosses
@ REUTERS
Partagez sur :

SUR LE RING - Vitali Klitschko, le boxeur devenu homme politique, a juré de mettre KO le président Ianoukovitch.

L’INFO. A ma gauche, le "Mohamed Ali" ukrainien. A ma droite, un président pro-russe, déjà éjecté du pouvoir en 2005. Vitali Klitschko, champion de boxe devenu l’un des leaders de l’opposition en Ukraine, et Viktor Ianoukovitch, élu en 2010, s’affrontent depuis plusieurs jours. Les manifestants pro-UE ont un objectif clair : mettre KO le pouvoir actuel. Europe1.fr vous dit tout sur ce combat entre colosses.

Les palmarès. En boxe, Vitali Klitschko, alias "Dr. Poings d’acier", est champion du monde des super lourds et peut se targuer d’un palmarès de victoires par KO inégalé. Le boxeur n’a perdu sur le ring que deux fois dans sa carrière.

Un aperçu des talents du boxeur avec ce combat en 2012 contre le Français Jean-Marc Mormeck :

En revanche, côté politique, une voie qu’il a choisie après la Révolution orange de 2004, c’est un peu moins brillant, puisqu’il a échoué à prendre la mairie de Kiev. Reste que sa popularité auprès des Ukrainiens fait de lui une figure incontournable de l’opposition, surtout en l’absence de la charismatique Ioulia Timochenko, emprisonnée pour abus de pouvoir. Son prochain combat est tout trouvé, puisqu’il a annoncé son intention de se présenter à la présidentielle de 2015.

viktor ianoukovitch, REUTERS

Viktor Ianoukovitch, lui, a été élu à la présidence une première fois en 2004. Mais sous la pression des manifestants, il avait dû quitter le pouvoir un mois seulement après sno élection. Néanmoins combatif, l’orphelin de l’Est, qui a passé quelques années en prison dans sa jeunesse, a su se relever et se faire réélire en 2010, sans contestation cette fois.

La pesée. Vitali Klitschko, 42 ans, deux mètres de haut, en fait autant de large les bras écartés. Le champion pèse 114 kilos de muscle. Face à lui, Viktor Ianoukovitch, 63 ans, en impose tout autant : ce beau bébé mesure lui aussi dans les deux mètres. Massif, ce colosse un peu rustre n’est pas réputé pour son éloquence.

Le ring. C’est dans la rue que se joue le match entre le pouvoir et l’opposition. Et plus précisément sur la place de l’Indépendance, les "Champs-Elysées" de Kiev, où plusieurs milliers de manifestants campent depuis vendredi, encerclant le siège du gouvernement.

Affrontements entre la police et les manifestants à Kiev :

Les juges. En juillet dernier, Vitali Klitschko, interrogé par Le Monde, assurait qu’en sport, "les règles sont clairement édictées", alors que "la politique ukrainienne, elle, ressemble à une bagarre sans règles". Dans le combat qui oppose en ce moment l’opposition au pouvoir, c’est le peuple qui fera office de juge, même si l’Union européenne et la Russie participent aussi au décompte des points.

manifestations en Ukraine, 400, REUTERS

Les rounds. C’est Viktor Ianoukovitch qui a balancé le premier uppercut en suspendant il y a une dizaine de jours un accord d’association avec l’Union européenne. La riposte des Ukrainiens ne s’est pas fait attendre : des dizaines de milliers de personnes, emmenées notamment par "Dr. Poings d’acier", sont descendues dans la rue pour protester. Avant que le président ukrainien n’enterre l’accord européen en confirmant vendredi qu’il ne le signerait pas. Dimanche, plus de 100.000 manifestants sont descendus dans la rue, harangués, entre autres, par Vitali Klitschko. "Nous devons mobiliser tout le pays, ne pas perdre l’initiative", leur a-t-il lancé. Un appel entendu, puisque lundi matin, le siège du gouvernement était bloqué par les opposants.

Reste à savoir en combien de rounds se jouera la rencontre. Jacques Rupnik, spécialiste de l’Europe centrale, souligne lundi sur Europe 1 que la contestation actuelle "rappelle la Révolution orange de décembre 2004", marquée "par une occupation de la place centrale de Kiev pendant des semaines et des semaines". "On se dirige vers quelque chose du même ordre", estime le politologue. Pour Vitali Klitschko et Viktor Ianoukovitch, le combat ne fait peut-être que commencer.

sur le même sujet

3'CHRONO - Que se passe-t-il en Ukraine ?

L'IMAGE - Manifestations monstres à Kiev

LA POLITIQUE EN SHORT - Klitschko passe à la politique