Ukraine : l'élection présidentielle remise en cause à Donetsk

  • A
  • A
Ukraine : l'élection présidentielle remise en cause à Donetsk
Une habitante de l'est de l'Ukraine participe au référendum sur l'indépendance de la région@ Reuters
Partagez sur :

VOUS NE PASSEREZ PAS - Un chef séparatiste déclare que le scrutin "n'aura pas lieu dans la 'république populaire de Donetsk'.

L'INFO. Les séparatistes de Donetsk n'entendent pas s'arrêter à un référendum. Leur chef Denis Pouchiline a déclaré lundi que l'élection présidentielle prévue le 25 mai en Ukraine "n'aura pas lieu dans la "république populaire de Donetsk".

Pas de second vote : ni la présidentielle, ni un autre référendum. Il a ajouté que les insurgés ne prévoyaient pas la tenue la semaine prochaine d'un second référendum sur un rattachement à la Russie, comme la rumeur en avait couru auparavant. Par ailleurs, un autre chef séparatistes a annoncé à l'agence de presse russe Ria que la région de Lougansk ne participerait pas non plus au scrutin présidentiel.

Par ailleurs, le ministre russe des Affaires étrangères a posé une condition à la tenue d'un dialogue avec Kiev : que les séparatistes soient également présents à la table des négociations. Le référendum, qui s'est tenu dimanche, et qui, selon les séparatistes, a recueilli 89% de votes positifs pour l'indépendance, n'est pas reconnu par la communauté internationale.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

DIPLOMATIE, MAIS PAS TROP - La Russie appelle au dialogue après le référendum

REPORTAGE - Référendum en Ukraine :"je ne veux pas faire partie de la Russie"

DIPLOMATIE - Dans le Caucase, Hollande affiche sa fermeté sur l'Ukraine

UKRAINE - La mémoire "sélective" de Poutine