Ukraine : "J'ai vu un jeune garçon se faire tuer"

  • A
  • A
Ukraine : "J'ai vu un jeune garçon se faire tuer"
@ Reuters
Partagez sur :

REPRESSION - A Kiev, les opposants à Viktor Ianoukovitch se sont réveillés avec, en tête, les images de la répression.

TEMOIGNAGE. Le sang a coulé jeudi sous les yeux des opposants à Viktor Ianoukovitch. L'envoyé spécial d'Europe 1 à Kiev a recueilli le témoignage de Sergueï, qui était sur la place Maïdan quand des manifestants ont essuyé des tirs. "J'ai vu un jeune garçon se faire tuer. Il a pris une balle dans la tête", raconte-t-il, choqué. Au moins 65 personnes ont trouvé la mort dans la capitale ukrainienne jeudi.

"Un vieil homme aussi touché au foie et il n'a probablement pas survécu", continue Sergueï. "C'est horrible. C'est vraiment horrible." L'opposant à Ianoukovitch met en cause les "Titushky", cette sorte de milice, dont on soupçonne qu'elle est payée par le ministère ukrainien de l'Intérieur. "Ce sont des snipers payés par le pouvoir qui tuent nos amis, nos collègues, nos frères et nos sœurs", pense-t-il. "Et nous, on est là, et on ne peut rien faire."



Témoignage d'un habitant de Kievpar Europe1fr

sur le même sujet, sujet,

EDITION SPECIALE - Europe 1 a posé ses studios à Kiev

MINUTE PAR MINUTE - Un accord, mais rien n'est confirmé

INFOGRAPHIE - Maidan, place rouge de sang

REPLAY - Le jour où tout a basculé