Ukraine : deux soldats ukrainiens tués à Sloviansk

  • A
  • A
Ukraine : deux soldats ukrainiens tués à Sloviansk
Les pro-russes se sont emparés de bâtiments officiels dans les villes de l'est de l'Ukraine depuis l'annexion de la Crimée, en mars dernier.@ REUTERS/Baz Ratner
Partagez sur :

UKRAINE - Deux militaires ukrainiens ont été tués à Slaviansk. Kiev a lancé une opération militaire de grande ampleur. 

Une opération militaire de grande ampleur. L'armée ukrainienne a lancé vendredi une opération militaire à Slaviansk, dans l'est de l'Ukraine. La ville est tenue depuis mi-avril par les séparatistes pro-russes. "C'est une attaque d'envergure totale", a déclaré la porte-parole des rebelles à l'AFP.

Des combats meurtriers. Deux militaires ukrainiens ont été tués à Slaviansk, et deux hélicoptères ont été abattus, a confirmé le ministère de la défense. Ce dernier a par ailleurs accusé les séparatistes pro-russes d'avoir recruté des mercenaires professionnels. "Contre les forces spéciales ukrainiennes, les terroristes ont recours à l'artillerie lourde, y compris des lance-grenades et des missiles antiaériens portatifs", a écrit la porte-parole des rebelles sur sa page Facebook.

Des observateurs retenus.  Le maire auto-proclamé de Slaviansk et chef séparatiste, Viatcheslav Ponomarev, avait mis en garde depuis plusieurs jours contre une attaque ukrainienne. Les rebelles qu'il mène y détiennent depuis une semaine une équipe de 11 observateurs de l'OSCE. Les négociations pour leur libération n'ont jusqu'ici rien donné.

Des soldats ukrainiens campent au sud de Slaviansk.

© REUTERS/Baz Ratner

Le contexte. Les rebelles pro-russes, hostiles au pouvoir mis en place à Kiev après le renversement du président Viktor Ianoukovitch, ont continué d'étendre leur emprise ces derniers jours . Ils contrôlent désormais des sites stratégiques - mairie, siège de la police et des services de sécurité - dans plus d'une douzaine de villes de l'est. Ils réclament l'organisation d'un référendum sur le rattachement à la Russie, le 11 mai.

La conscription rétablie. Jeudi, le président ukrainien par intérim, Olexandre Tourtchinov, a décidé de relancer la conscription, c'est à dire le service militaire obligatoire, "compte tenu de la dégradation de la situation dans l'Est (...), de la montée en puissance des unités armées pro-russes, de la prise de contrôle ou blocus d'administrations publiques, d'unités militaires".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460_scalewidth_460

SCÉNARIO - Le FMI envisage une partition de l'Ukraine

UKRAINE - Moscou accusé de vouloir "une troisième guerre mondiale"