Ukraine : des séparatistes retiennent des observateurs de l'OSCE

  • A
  • A
Ukraine : des séparatistes retiennent des observateurs de l'OSCE
Un militant pro-russe à Donetsk, en Ukraine@ Reuters
Partagez sur :

SANS NOUVELLES - L'équipe de l'OSCE, chargée d'observer la situation dans le pays, se trouvait à Donetsk.

LA DISPARITION. Où sont-ils passés ? L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a annoncé mardi avoir perdu depuis lundi soir le contact avec l'une de ses équipes d'observateurs à Donestk, dans l'Est rebelle de l'Ukraine

L'OSCE indique qu'il s'agit de quatre membres internationaux de sa Mission spéciale d'observation, un Danois, un Turc, un Estonien et un Suisse. "La mission d'observation spéciale de l'OSCE a perdu lundi autour de 18h le contact avec l'une des ses équipes basée à Donetsk" qui effectuait "une patrouille de routine", a indiqué l'organisation. Selon une source anonyme, ces observateurs civils auraient été arrêtés à un check-point, 40 minutes avant que l'organisation ne perde contact avec eux.

Le gouvernement danois a indiqué dans un communiqué qu'ils sont retenus par des séparatistes armés.

Plus de 200 observateurs toujours sur place.  Plus de 1.000 observateurs de l'OSCE et autres organismes internationaux s'étaient rendus en Ukraine pour surveiller la tenue de l'élection présidentielle dimanche remportée par le milliardaire pro-occidental Petro Porochenko. 

Selon la Mission spéciale d'observation de l'OSCE, basée à Kiev, 210 de ses membres sont encore sur place pour rencontrer les autorités locales et nationales, ainsi que des ONG et des groupes religieux ou communautaires.

L'aéroport, terrain de combats. Des combats entre l'armée ukrainiennes et les séparatistes prorusses ont fait rage lundi autour de l'aéroport international de Donetsk investi par les insurgés et que Kiev a affirmé contrôler mardi.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

ELECTIONS - Porochenko donné vainqueur en Ukraine

PORTRAIT - Porochenko, le "roi du chocolat", devient président

ÉLECTION - Présidentielle en Ukraine : l'Est privé de scrutin