Ukraine : Marioupol attaquée par les séparatistes

  • A
  • A
Ukraine : Marioupol attaquée par les séparatistes
Des bombardements au lance-roquettes ont fait au moins 15 morts à Marioupol (Photo d'illustration).@ Oleksandr Stashevskiy / AFP
Partagez sur :

Des bombardements ont tué au moins une trentaine de personnes dans le port stratégique de Marioupol, en Ukraine.

Des bombardements ont provoqué la mort d'au moins une trentaine de personnes samedi à Marioupol, en Ukraine. Au moins 90 personnes ont également été blessées.Le gouvernement ukrainien a immédiatement attribué cette attaque aux séparatistes pro-russes. Les rebelles ont par ailleurs annoncé avoir lancé leur offensive contre ce port stratégique de l'Est de l'Ukraine, qui était resté jusqu'ici à l'écart des combats qui font rage dans la région. 

Une ville stratégique. Marioupol est la dernière grande ville de l'Est séparatiste pro-russe sous contrôle du gouvernement ukrainien. La conquête de cette cité industrielle d'un demi-million d'habitants créerait un pont terrestre entre la Russie et la Crimée, annexée en mars mais très dépendante de Kiev pour ses approvisionnements en eau, électricité et produits alimentaires. 

>> A REGARDER - Ukraine : une crise toujours en cours

Un quartier peuplé de la ville. Cette attaque survient quelques jours à peine après l'abandon par l'armée ukrainienne de l'aéroport de Donetsk, un site symbolique. L'armée ukrainienne a indiqué qu'il s'agissait de "tirs rebelles au lance-roquettes multiples Grad sur le faubourg est de Marioupol" et que des maisons avaient été détruites. D'après la mairie, un marché a été touché. Les séparatistes pro-russes ont eux nié toute implication dans ces bombardements, et ont accusé les forces ukrainiennes.

>> LIRE AUSSI - Le conflit dans l'est de l'Ukraine a fait plus de 5.000 morts

La Russie bloque une déclaration de l'ONU. L'Union Européenne a immédiatement dénoncé les bombardements contre Marioupol et a averti la Russie. "Cette escalade va inévitablement provoquer une grave détérioration des relations entre l'UE et la Russie", a affirmé la représentante de la diplomatie de l'UE Federica Mogherini dans un communiqué. La Russie s'est par ailleurs opposée à une déclaration du Conseil de Sécurité des Nations Unies visant le chef des rebelles séparatistes et condamnant la récente flambée de violence dans la région.