UE : de nouvelles mesures pour lutter contre le financement du terrorisme

  • A
  • A
UE : de nouvelles mesures pour lutter contre le financement du terrorisme
Pour tenter d'endiguer le terrorisme, l'UE va s'attaquer aux flux d'argent (photo d'illustration). @ JAWED TANVEER / AFP
Partagez sur :

L'Union européenne a mis en place des mesures pour mieux contrôler les mouvements d'argent de personnes entrant dans la zone euro.  

La Commission européenne a proposé mercredi une série de nouvelles mesures pour renforcer l'arsenal juridique européen contre le financement du terrorisme et combler les lacunes des échanges d'informations entre autorités des Etats membres.

Renforcer le contrôle des mouvements d'argent liquide. L'exécutif européen a notamment proposé une nouvelle directive permettant de faire systématiquement du blanchiment de capitaux une infraction pénale et de "combler les écarts" entre règles nationales en la matière. Elle a aussi mis sur la table un nouveau règlement pour renforcer le contrôle des mouvements d'argent liquide concernant les personnes entrant dans l'Union européenne (UE) ou qui en sortent avec au moins 10.000 euros.

Extension des contrôles douaniers. La Commission veut aussi permettre à l'avenir aux autorités d'agir même lorsque les montants concernés sont inférieurs à ce seuil de 10.000 euros prévu pour la déclaration en douane, dès lors qu'il existe une suspicion d'activité criminelle. Les mesures proposées incluent aussi l'extension "des contrôles douaniers aux envois d'argent liquide par colis postal ou par fret, ainsi qu'aux matières précieuses telles que l'or", qui ne sont actuellement pas couvertes par la déclaration douanière standard.