UBS lève un coin du secret bancaire suisse

  • A
  • A
UBS lève un coin du secret bancaire suisse
Partagez sur :

La banque suisse va livrer le nom de 5.000 de ses clients à l’administration fiscale américaine.

Des milliers de noms livrés aux autorités américaines pour éviter une méga-amende : la banque suisse UBS s’est engagée à livrer aux autorités américaines des informations sur environ 5.000 de ses clients, pour éviter le paiement d’une pénalité.

Pour les autorités américaines, c’est un petit revers : initialement, elles voulaient obtenir d'UBS les noms de 52.000 Américains fortunés soupçonnés d'avoir eu recours à l'établissement suisse à des fins d'évasion fiscale.

Mais côté suisse, l’avancée est énorme : c’est tout le secret bancaire suisse qui est remis en question. « C'est la mort annoncée du secret bancaire, et c'est un choc monumental - et salutaire ! - en Suisse » s’enflamme Jean Ziegler, député suisse et pourfendeur historique des paradis fiscaux.

Les autorités tempèrent : "Si nous ne parvenions pas à un accord conforme aux lois suisses, un accord serait remis en cause", souligne la ministre de la justice, Eveline Widmer-Schlumpf.