Typhon Haiyan : les secours s'organisent

  • A
  • A
Typhon Haiyan : les secours s'organisent
@ REUTERS
Partagez sur :

ZOOM - Plusieurs ONG sont prêtes à partir avec du matériel médical et de l’aide alimentaire.

Ils ne savent pas ce qu’ils trouveront sur place. Alors que le nombre de victimes ne cesse d’augmenter aux Philippines, après le passage du typhon Haiyan, de nombreux pays et de nombreuses ONG s’apprêtent à partir pour l’Asie, emmenant avec elles aide alimentaire et matériel médical.

Tacloban dévastée. Sur place, le gouvernement a dépêché samedi matin 15.000 soldats vers les zones les plus touchées. Il a notamment envoyé des avions C130 chargés de matériel de secours et de communication, des hélicoptères et des unités d'infanterie par camion et à pied, a indiqué Ramon Zagala, porte-parole de l'armée. Les informations provenant de Tacloban faisaient craindre le pire pour d'autres localités de la région, toujours injoignables samedi à la mi-journée.

typhon haiyan 930

© Reuters

L’objectif : "atterrir directement à Tacloban". Mais les secours sur place ne suffiront pas. De nombreuses ONG organisent déjà l’acheminement de matériel sur place. Un avion chargé de denrées alimentaires et de matériel médical doit, par exemple, doit quitter l’aéroport de Bruxelles lundi. "On a constitué un convoi avec deux camions et un minibus. On a prévu d’emmener du matériel essentiellement médical et un système de potabilisation de l’eau",  a indiqué Alain, pompier, sur Europe 1. "L’avion est prévu entre 22heures et minuit dimanche soir. On est prêts, on est super motivés", a-t-il ajouté, précisant que "l’objectif est d’atterrir directement à Tacloban", l’une des villes les plus touchées.

Des hélicoptères et des équipes de sauvetage. Face à l'ampleur de la catastrophe, le PAM (Programme alimentaire mondial), est en train d'organiser le transfert de 40 tonnes d'aide alimentaire. L'UNICEF, l'agence onusienne pour l'enfance, a déjà préparé 60 tonnes de matériels de santé et de survie. La Commission européenne "a déjà envoyé une équipe pour assister les autorités, et nous sommes prêts à contribuer (aux secours) par une aide d'urgence si cela est requis", a fait savoir son président, José Manuel Barroso.
A lire également :  Typhon, cyclone, ouragan, quelle différence ?

Plusieurs pays ont proposé leur aide. Les Etats-Unis vont fournir des hélicoptères, des avions, des navires et des équipements destinés à la recherche et au sauvetage, après une demande de Manille, a annoncé le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagels. L'Australie et la Nouvelle-Zélande ont accordé dimanche une aide de près d'un demi-million de dollars US (370.000 euros), alloués à la Croix Rouge de l'archipel.

Des appels aux dons. Plusieurs ONG ont lancé des appels aux dons et se préparent à intervenir. Ainsi, la Fondation de France a lancé dimanche un appel à la générosité pour apporter une aide alimentaire et du matériel médical.



Philippines : Il y a encore des vies à sauverpar Europe1fr

L'organisation Action contre la faim se prépare à intervenir en urgence dans ce pays et lance un appel aux dons sur son site. Invité d'Europe1 matin, son directeur des opérations, Vincent Taillandier a rappelé l'importance des dons : "c'est une question de vie ou de mort, nous sauvons des vies sur le terrain." Il a aussi invité tous les spécialistes de l'urgence à "venir nous aider sur le terrain". "Nous recherchons des spécialistes en eau, en nutrition, en sécurité alimentaire ou en logistique", a-t-il précisé.  

De son côté, le Secours populaire indique qu'il "met tout en oeuvre pour activer tous ses réseaux". Il invite ceux qui souhaitent soutenir ses initiatives à adresser un don financier en précisant "urgence Typhon Haiyan" via le site www.secourspopulaire.fr.

La Croix-Rouge lance un appel à don qui peut être effectué sur le site www.croix-rouge.fr. Médecins du Monde annonce pour sa part qu'elle "envoie une équipe médicale et logistique depuis Paris pour venir en aide aux victimes". L'ONG précise qu'elle est "l'une des rares ONG internationales de santé déjà présentes aux Philippines". L'équipe envoyée, notamment composée d'un médecin philippin, "bénéficiera sur place du support de l'équipe de Manille".

sur le même sujet

 VIDEO - Les Philippines face à la menace Haiyan

HUMANITAIRE - Un appel aux dons

EN IMAGES - Les Philippines le jour d'après

 ZOOM - Typhon, cyclone, ouragan, quelle différence ?