Typhon aux Philippines : que donne la France ?

  • A
  • A
Typhon aux Philippines : que donne la France ?
@ REUTERS
Partagez sur :

Dix tonnes de fret sont parties pour les Philippines, mais Paris doit maintenant trouver des fonds.

Des tentes, des bâches et des pompiers. La Sécurité civile française a fait partir, dimanche, 10 tonnes de matériel vers les Philippines, essentiellement des tentes, des bâches, des nécessaires de cuisine et des jerricanes, pour venir en aide en urgence aux victimes du typhon Haiyan.

Deux pompiers - un officier et un volontaire - ont également été dépêchés pour une mission d'évaluation. Par ailleurs, des équipes de sapeurs-pompiers bénévoles se déjà sont manifestées, notamment dans le Pas-de-Calais et le Rhône, a indiqué mardi matin, le ministère de Laurent Fabius. Une mobilisation que saluent les ONG. Mais pour le moment, Paris n’a annoncé aucun déblocage de fonds pour les Philippines.

Pas "d’enveloppe" française. De nombreux pays ont déjà promis l’envoi de plusieurs millions d’euros. Les Etats-Unis ont débloqué au total 15 millions d’euros d'aide d'urgence, le Canada a promis 3,7 millions de d’euros aux ONG qui porteront secours aux survivants. Le Royaume-Uni va, lui, apporter de 7 à 12 millions d'euros, tandis que l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont respectivement promis 7 et 1,3 millions d'euros.

Les ONG demandent de l'aide. "La mobilisation au niveau de l’Etat français doit aller plus loin", estime Bruno David, responsable des ressources à Action contre la faim. Il faudrait que le ministère des Affaires étrangères débloque un fonds d’urgence humanitaire, estime l’ONG.

Une participation via l’Europe. Du côté du Quai d’Orsay, on indique que la France, via l’Union européenne, participe financièrement. La Commission européenne a, en effet, annoncé le déblocage de 10 millions d’euros pour les Philippines, sur le budget européen. Mais il ne s’agit pas d’un effort financier spécifique de la part de Paris, la France participe comme les autres membres de l’Union.

A terme, pourtant, un déblocage de fonds n’est pas écarté par Paris.  Les ONG se réuniront mercredi au centre de crise du ministère des Affaires étrangères pour faire un point sur les aides françaises.

123, sur le même sujet

SOLIDARITÉ - Où en sont les dons ?

TEMOIGNAGE E1 - "J’ai vu des hélicoptères, j'espère qu’ils apportent des vivres"

REPORTAGE - A Tacloban, un paysage d'apocalypse

ZOOM - La ville qui ne répond plus" url_id="245447">ZOOM - La ville qui ne répond plus

INTERVIEW - " url_id="245469">INTERVIEW - "Encore des vies à sauver"

DECRYPTAGE - Des typhons plus "violents"

 EXPLICATIONS - Cyclone, ouragan ou typhon ?

DECRYPTAGE - Philippines : "soigner les corps et les esprits"

INTERNET - Quand Google se mobilise pour les victimes