Turquie : un mort dans des affrontements à Istanbul

  • A
  • A
Turquie : un mort dans des affrontements à Istanbul
Des manifestants prennent d'assaut une voiture de police à Istanbul@ Reuters
Partagez sur :

Sur la rive orientale de la ville, une manifestation pour condamner l'attitude du gouvernement sur l'accident minier a dégénéré.

L'INFO. De violents affrontements se sont déroulés entre la police et les manifestants jeudi dans un quartier d'Istanbul, un homme a été grièvement blessé à la tête et transporté à l'hôpital, selon les médias locaux. Il est mort d'une balle dans la tête.

Plusieurs personnes ont également été blessées. "Deux civils ont été blessés, dont un grièvement, ainsi que sept policiers à Okmeydani", quartier populaire acquis à la gauche, a écrit sur Twitter le gouverneur d'Istanbul Huseyin Avni Mutlu.

Un mouvement contre le gouvernement. Les manifestants se sont rassemblés dans la matinée dans le quartier d'Okmeydani, sur le versant oriental d'Istanbul, loin de la place Taksim qui regroupe généralement les opposants au Premier ministre Erdogan. Ils protestent contre l'attitude du gouvernement, accusé de négligence, dans l'accident minier survenu à Soma qui a coûté la vie à 301 mineurs.

Il se trouvait simplement dans les parages. La police a tiré des gaz lacrymogènes, usé de canons d'eau contre quelque dizaines de contestataires, qui lançaient des cocktails Motolov. Les forces de l'ordre ont ensuite tiré en l'air, à balles réelles, avant de viser la foule. Ugur Kurt, 30 ans, qui se trouvait dans les parages pour des funérailles, a pris une balle dans la tête.

Des photos partagées sur les réseaux sociaux montrent un homme, allongé au sol, la tête ensanglantée. Selon les premiers éléments, l'homme, dont on ne sait pas encore s'il était un manifestant ou un simple passant, serait dans un état critique.