Turquie : un attentat-suicide attribué au PKK fait deux morts

  • A
  • A
Turquie : un attentat-suicide attribué au PKK fait deux morts
Image d'illustration@ ILYAS AKENGIN / AFP
Partagez sur :

Dimanche matin, un tracteur bourré d'explosifs a été lancé contre une gendarmerie, dans l'est du pays. Il s'agit du premier attentat-suicide de ce type dans le conflit qui oppose la Turquie et la rébellion kurde. 

Le conflit dégénère de plus en plus entre la Turquie et la rébellion kurde. Deux soldats turcs ont été tués et 24 blessés dans une attaque suicide de la rébellion kurde du PKK qui a visé une gendarmerie dimanche matin. L'attaque a eu lieu dans la région d'Agri, dans l'est du pays, a rapporté l'agence gouvernementale turque Anatolie.

Le premier attentat suicide. Un tracteur bourré d'explosifs a été précipité contre les locaux d'une gendarmerie des environs de la ville de Dogubayazit, a indiqué l'agence. C'est le premier attentat suicide de ce type signalé depuis la reprise du cycle de violences entre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et les forces turques.

Dans une autre attaque dimanche attribuée au PKK, un soldat turc a été tué et quatre ont été blessés lorsqu'une mine a explosé au passage d'un convoi militaire sur une route de la province de Mardin, dans le sud-est du pays.

260 combattants kurdes tués. Depuis le déclenchement le 22 juillet d'attaques quotidiennes par le PKK, au moins 17 membres des forces de l'ordre turques ont été tués et plusieurs dizaines blessés, selon un décompte de l'AFP.
L'armée turque mène de son côté des raids massifs contre les positions de la guérilla dans les montagnes du nord de l'Irak. Au moins 260 combattants kurdes ont été tués et près de 400 blessés dans ces raids, a-t-on indiqué samedi de source officielle turque. Selon Anatolie, une dizaine de membres du PKK ont en outre été tués dans les affrontements avec l'armée survenus sur le sol turc.