Turquie : l'ambassade américaine visée

  • A
  • A
Turquie : l'ambassade américaine visée
Au moins un agent de sécurité a été tué dans l'explosion.@ CAPTURE
Partagez sur :

VIDEO - Il s'agit d'un attentat suicide commis par un militant d'extrême gauche.

L'INFO. Une explosion s'est produite vendredi devant l'ambassade des Etats-Unis à Ankara, rapportent des médias étrangers. Un journaliste de Reuters a entendu une vive explosion dans ce quartier de la capitale turque, tandis que l'agence de presse locale Dogan indique que des ambulances et des camions de pompiers ont été dépêchés sur place.

01.02-ankara-explosion

Des images diffusées par la télévision turque montrent des dégâts sur une entrée latérale de l'ambassade :

Un attentat suicide.  Selon les premiers éléments, il pourrait s'agir d'un attentat suicide, ont affirmé des témoins cités par l'agence anatolienne de presse. Le département d'Etat américain a confirmé vendredi qu'un attentat "terroriste" avait eu lieu dans le périmètre de son ambassade à Ankara, sans donner de précisions sur les victimes ni sur les dégâts matériels. "Nous pouvons confirmer une explosion terroriste sur un poste de sécurité dans le périmètre de l'enceinte de notre ambassade à Ankara, à 01H13", a indiqué Victoria Nuland, porte-parole du département d'Etat. "Nous travaillons en étroite collaboration avec la police turque pour faire une évaluation complète des dégâts et un bilan des victimes et pour mener les premières investigations", a-t-elle ajouté.

Deux victimes. L'explosion a causé la mort du kamikaze et celle d'un agent turc de sécurité, selon le gouverneur d'Ankara, Alaaddin Yüksel. Une femme a été grièvement blessée.Flanqué de gardes du corps, l'ambassadeur américain, Francis Ricciardone, est sorti peu après l'explosion par la porte principale de l'enceinte diplomatique, protégée par des hauts murs. "Nous sommes bien sûr très tristes d'avoir perdu un de nos vigiles turcs", a-t-il dit aux journalistes, en remerciant les autorités turques pour la rapidité de leur réaction.

Pas de revendication.  L'auteur de l'attentat suicide appartenait à un mouvement interdit d'extrême gauche, a déclaré le ministre turc de l'Intérieur. S'exprimant devant des journalistes, Muammer Guler a déclaré que le kamikaze était issu du Parti-Front de Libération populaire (DHKP-C) ou d'un autre mouvement d'extrême gauche.