Turquie : Erdogan remporte la présidentielle dès le premier tour, selon les autorités électorales

  • A
  • A
Turquie : Erdogan remporte la présidentielle dès le premier tour, selon les autorités électorales
Recep Tayyip Erdogan a été réélu à la tête de la Turquie pour cinq ans dès le premier tour de l'élection dimanche@ ADEM ALTAN / AFP
Partagez sur :

Les autorités électorales ont annoncé dimanche que le sortant Recep Tayyip Erdogan avait obtenu près de 52,5% des voix, lui permettant d'être réélu au premier tour de l'élection présidentielle turque.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a obtenu plus des 50% des voix nécessaires lors des élections de dimanche qui lui permettent de remporter un nouveau mandat présidentiel aux pouvoirs renforcés, ont indiqué lundi les autorités électorales.

Une victoire au premier tour. "D'après les résultats, il apparaît que Recep Tayyip Erdogan a remporté la majorité absolue des voix valides", ce qui lui permet d'être réélu au premier tour, a indiqué le chef du Haut comité électoral (YSK), Sadi Güven, lors d'un point presse à Ankara. La déclaration du chef du YSK a été accueillie par des cris de joie au siège du parti du président turc, l'AKP. 

Dès dimanche soir, Recep Tayyip Erdogan avait revendiqué la victoire alors que l'opposition dénonçait des tentatives de fraude.

97,7% des voix enregistrées. Sadi Güven a indiqué que 97,7% des voix avaient été enregistrées dans le système informatique du YSK, précisant que les bulletins qui n'avaient pas encore été comptabilisés n'étaient pas en nombre suffisant pour priver Recep Tayyip Erdogan de sa majorité absolue.

Le patron du YSK n'a pas avancé de score pour la présidentielle, mais l'agence de presse étatique Anadolu affirme que Recep Tayyip Erdogan a remporté le scrutin avec environ 52,5% des voix, selon des résultats partiels après dépouillement de la quasi-totalité des bulletins.

Une majorité conservée au Parlement. Les Turcs ont voté dimanche lors d'un double scrutin présidentiel et législatif âprement disputé entre Recep Tayyip Erdogan, qui domine la scène politique turque depuis 15 ans, et une opposition déterminée à lui barrer la route. Selon Anadolu, le parti d'Erdogan, l'AKP, et son allié ultranationaliste, le MHP, conservent leur majorité parlementaire dans le volet législatif des élections avec quelque 53,6% des suffrages exprimés. Ces élections sont particulièrement importantes car elles marquent le passage du système parlementaire en vigueur à un régime présidentiel qui permettra à Recep Tayyip Erdogan d'élargir considérablement ses prérogatives.