Tunisie : Mohammed Bouazizi, ce héros

  • A
  • A
Tunisie : Mohammed Bouazizi, ce héros
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le marchand ambulant, qui s’est immolé par le feu, est érigé au rang de martyr à Sidi Bouzid.

Un vent de liberté souffle sur Sidi Bouzid. C’est dans cette ville située à 260 km au sud de Tunis que s’est donné la mort, le 17 décembre dernier, Mohammed Bouazizi en s’immolant par le feu.

Un acte dramatique - à l’origine de la révolte des Tunisiens - que les habitants n’oublient pas. "Mon frère me manque beaucoup, mais son martyre a permis de libérer la Tunisie", confie Samiya, la sœur du marchand ambulant. Et c’est au rang de héro qu’est érigé aujourd’hui le jeune homme. Son portrait a remplacé celui du président déchu Ben Ali dans les commerces de la ville. "Mohammed a libéré le peuple tunisien et j'espère qu'il va aussi libérer le peuple arabe", souligne Salem Bouazizi, venu prier sur la tombe de son frère, au milieu d'un paysage aride de cactus et d'oliviers.

"Mohammed a redonné l’espoir aux Tunisiens", explique un autre habitant de Sidi Bouzid, sur Europe 1 :

Depuis le 4 janvier, date de la mort de leur fils, les Bouazizi sont plongés dans la détresse, mais aussi fiers de Mohammed, qui s'est dressé pour défendre ses droits après des années d'abus subis par la famille, comme la saisie de ses terres par un puissant homme d'affaire local, ou la mort du père de famille, exténué par son travail dans le bâtiment.

Sa mère, qui travaille dans une ferme, et son beau-père, ouvrier du bâtiment, ne gagnent pas 4 euros par jour à eux deux. A Sidi Bouzid, où la pauvreté est générale, Mohammed Bouazizi est donc devenu un héros. Des habitants viennent tous les jours présenter leurs condoléances à la famille. Non loin de sa maison, un graffiti rend hommage à "Bouazizi le martyr".