Tunisie : les propositions de Ben Ali

  • A
  • A
Tunisie : les propositions de Ben Ali
Zine El Abidine Ben Ali, le président de la Tunisie, a promis la création de 300.000 emplois lundi.@ REUTERS
Partagez sur :

Le président a promis lundi la création de 300.000 emplois d’ici 2012 pour mettre fin aux violences.

Pour mettre fin aux émeutes de ces derniers jours contre le chômage en Tunisie, le président Ben Ali a fait une promesse lundi dans un discours télévisé. "Nous avons décidé de multiplier les capacités d'emploi et la création de sources de revenus (...) dans tous les secteurs durant les années 2011 et 2012", a-t-il assuré. Zine El Abidine Ben Ali a ainsi annoncé 300.000 emplois supplémentaires, outre les 50.000 postes promis récemment par le patronat pour les régions.

Mais dans le même temps, le chef d’Etat a dénoncé lundi des "actes terroristes impardonnables perpétrés par des voyous cagoulés" dans le centre-ouest du pays. Les émeutes sanglantes ont fait au moins 14 morts selon le gouvernement, et plus de 20 selon des sources de l'opposition. Lundi, encore trois localités - Kasserine, Thala et Regueb - étaient en proie à des violences.

Les émeutes ont débuté à la mi-décembre, de Sidi Bouzid, après le suicide d'un vendeur ambulant sans permis qui s'était immolé pour protester contre la saisie de sa marchandise de fruits et légumes. Ce jeune homme de 26 ans est devenu le symbole d'une révolte sans précédent contre la précarité sociale et le chômage.