Tunisie : le blogueur devenu secrétaire d’Etat

  • A
  • A
Tunisie : le blogueur devenu secrétaire d’Etat
@ Capture ecran Twitter
Partagez sur :

Slim Amamou s’occupera de la Jeunesse et des Sports dans le gouvernement de coalition.

"Ne vous inquiétez pas si je mets longtemps à répondre, ca veut pas dire que j’ai été arrêté.) Je suis submergé". Voila le dernier message posté par @slim404 sur Twitter. Le blogueur activiste tunisien a été nommé lundi secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports dans le nouveau gouvernement d’union nationale formé par le Premier ministre Mohammed Ghannouchi.

"Faire en sorte que le gouvernement soit plus connecté"

Dans une interview à Public Sénat, Slim Amamou explique avoir accepté ce poste pour "pouvoir participer à la reconstruction du pays". A la question de savoir si le blogueur a peur d’être "récupéré" par le nouveau gouvernement, Slim Amamou garde la tête froide : "Moi je serai là pour transmettre et conseiller sur tout ce qui concerne Internet, que ce soit au niveau technologique ou sur ce que pensent les gens du gouvernement. Les jeunes sont très connectés en Tunisie. Les moins jeunes le sont moins. Je vais essayer aussi de faire en sorte que le gouvernement soit plus connecté", souligne t-il.

Incarcéré pendant "la révolution du jasmin"

Le cyberdissident, très actif sur les réseaux sociaux, avait été inculpé et incarcéré sous le régime de l'ancien président Ben Ali, poursuivi pour "destruction de sites officiels" dans le cadre de l'Opération Tunisia déclenchée par un groupe de hackers contre plusieurs sites du pouvoir.

"J’ai été inculpé pour avoir participé aux attaques contre le site du gouvernement" :

Le 13 janvier, une semaine après son arrestation, Slim Amamou retrouvait la liberté. Une libération intervenue après un discours de Ben Ali annonçant la levée complète de la censure des sites Internet, sous la pression de la rue.

>>> Réécoutez l’interview de dans Bienvenue chez Basse