Tunisie : au moins quatre soldats tués par les islamistes

  • A
  • A
Tunisie : au moins quatre soldats tués par les islamistes
@ AFP/FETHI BELAID
Partagez sur :

Quatre soldats ont été tués et huit autres blessés lors d'une attaque islamiste dans la région de Kasserine, dans le sud du pays. 

L'info. Quatre soldats tunisiens ont été tués et huit autres ont été blessés par des extrémistes islamistes à un point de contrôle de la région de Kasserine, dans le sud du pays. Une attaque qui fait bien évidemment écho à la mort de neuf islamistes, tués fin mars toujours dans le sud du pays, et aux attentats du musée du Bardo qui avait fait 22 morts le 18 mars dernier. 

Une région dangereuse. La région de Kasserine, frontalière de l'Algérie, est le théâtre de heurts armés réguliers entre des djihadistes et les forces tunisiennes. Depuis décembre 2012, une soixantaine de policiers, gendarmes et soldats ont ainsi été tués dans des embuscades où des explosions de mines. Le groupe armé actif dans la région est la Phalange Okba Ibn Nafaa liée à Al-Qaïda et qui, selon les autorités, est aussi responsable de l'attaque sanglante contre le musée du Bardo le 18 mars à Tunis. C'est pourtant un autre groupe, lié lui à l'organisation Etat islamique (EI), qui a revendiqué l'attentat.

La Tunisie a annoncé fin mars avoir tué l'Algérien Abou Sakhr, l'homme qu'elle considérait comme le chef de Okba Ibn Nafaa. 

>> LIRE AUSSI - Une vidéo des premiers instants de l'attaque du Bardo