Tuerie d’Utoya : l’île coupée en deux

  • A
  • A
Tuerie d’Utoya : l’île coupée en deux
@ Jonas Dahlberg
Partagez sur :

La Norvège a fait appel à l’artiste suédois Jonas Dahlberg pour imaginer un mémorial aux victimes d’Anders Breivik.

Le traumatisme du massacre perpétré par Anders Breivik qui a coûté la vie à 77 personnes à Oslo et Utoya en 2011 est toujours vivace en Norvège. Les autorités ont dévoilé jeudi les images d’un mémorial en hommage aux victimes.

Mémorial Utoya

© Jonas Dahlberg

Fissurer l’île comme une blessure. L'artiste suédois Jonas Dahlberg a imaginé une île d’Utoya coupée en deux, dont le trou béant serait une "blessure à la mémoire" des disparus. Le site d'architecture et de design Bustler relate ses propos : "Mon concept pour le mémorial Sørbråten est de créer une plaie, une coupure dans la nature elle-même. Cela représente l'expérience physique de retirer, reflétant la perte brusque et permanente de ceux qui sont morts. La coupe sera une excavation de trois mètres et demi de large. Elle partira du haut du site pour s'étendre au-dessous du niveau de l'eau et de chaque côté".

Mémorial Utoya

© Jonas Dahlberg

Une plaie et des victimes. Outre le symbole, l’artiste a proposé que les parois du canal qui coupe l’île en deux soient recouvertes des noms des disparus. Jonas Dahlberg prévoit également la construction d’un second mémorial à Oslo même, en utilisant les matériaux excavés de l'île. Les plans ont été approuvés unanimement par un comité artistique.

sur le même sujet, sujet,

OSE - Privé de PS3, Breivik dénonce une "torture"

RETOUR SUR - Breivik, un procès entre larmes et rire

ENQUETE - Breivik aurait pu être arrêté plus tôt

ZOOM - La Norvège se souvient du drame