Trump souhaite un joyeux Kwanzaa aux Afro-Américains

  • A
  • A
Trump souhaite un joyeux Kwanzaa aux Afro-Américains
Donald Trump avait déjà présenté ses vœux de Noël ce week-end.@ NICHOLAS KAMM / AFP
Partagez sur :

Impopulaire parmi la communauté noire américaine, Donald Trump a présenté mardi ses vœux à tous ceux qui célèbrent la fête de Kwanzaa.

Donald Trump a adressé mardi ses vœux à tous ceux qui célèbrent la fête de Kwanzaa, qui honore chaque année, du 26 décembre au 1er janvier, l'héritage culturel de la communauté noire. "Au moment où familles et amis allument ensemble le Kinara (le chandelier à sept branches de Kwanzaa, ndlr), Melania et moi présentons nos vœux les plus chaleureux pour une joyeuse saison des fêtes et une année prospère à venir", indique un communiqué de la Maison-Blanche.

Regain d'intérêt des Afro-Américains pour cette fête ? La fête de Kwanzaa a été créée dans les années 1960 par un militant des droits civiques, Maulana Karenga, comme une célébration pan-africaniste. Cette fête trouve son origine dans les célébrations de la fin des récoltes en Afrique, Kwanzaa représentant, dans la langue swahili, "les premiers fruits de la récolte". Kwanzaa demeure une fête peu répandue aux États-Unis, même si des médias américains ont rapporté cette année un regain d'intérêt au sein de la communauté noire, en raison du climat politique tendu aux États-Unis depuis l'élection de Donald Trump. 

Un président impopulaire dans la communauté noire. Les précédents présidents, Bill Clinton, George W. Bush et Barack Obama, avaient pour habitude d'inclure les célébrations de Kwanzaa dans leurs vœux de fin d'année. Le président Trump reste très impopulaire dans la communauté noire américaine. Le milliardaire républicain est notamment accusé de complaisance avec les mouvements suprématistes blancs qui avaient défilé à Charlottesville l'été dernier, et de systématiquement dénigrer Barack Obama, le premier président noir de l'histoire américaine.