Trump serait un désastre pour l'économie, selon Clinton

  • A
  • A
Trump serait un désastre pour l'économie, selon Clinton
Hillary Clinton.@ J.D. POOLEY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Dans un discours mardi, la candidate démocrate a rappelé que Donald Trump s'était illustré dans le passé dans des faillites et des accumulations de dettes. 

Hillary Clinton, la candidate démocrate à l'élection présidentielle des États-Unis, a dit mardi qu'une accession de son rival républicain Donald Trump à la Maison-blanche serait un désastre pour l'économie américaine, prévoyant une "récession Trump".

Tous les économistes "d'accord". "Je ne dis pas simplement cela en raison de désaccords politiques classiques : les libéraux et les conservateurs disent que les idées de Trump seraient désastreuses", a-t-elle déclaré lors d'un discours prononcé dans l'État de l'Ohio. "Les économistes à droite, à gauche et au centre de l'échiquier politique sont tous d'accord pour dire que Trump nous ferait retomber en récession".

Entre "faillite"... Ce discours d'Hillary Clinton était le deuxième dans lequel elle affirme que l'homme d'affaires est "inapte, par son tempérament" à diriger dans le pays. Elle l'avait dit une première fois lors d'un discours consacré aux relations internationales et à la sécurité intérieure. "Donald Trump a dit qu'il avait toutes les compétences pour être président au nom de ce qu'il a accompli dans le monde des affaires", a poursuivi Hillary Clinton. "Alors examinons ce qu'il a fait pour ses affaires : il a écrit beaucoup de livres sur les affaires. Mais elle paraissent toutes finir à la case chapitre 11, allez comprendre", a-t-elle dit, en référence au chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites.

... et "dette". La candidate démocrate a ensuite noté que Donald Trump, qui s'auto-proclame le "roi de la dette", a permis à ses entreprises d'accumuler des dettes colossales pour ensuite se déclarer en faillite, laissant sans emploi des centaines de personnes et lésant les actionnaires. Si les États-Unis devaient accumuler de la dette de la sorte, les investisseurs seraient effrayés et cela pourrait entraîner une catastrophe économique, a ajouté Hillary Clinton. Hillary Clinton a par ailleurs estimé que les projets fiscaux de Donald Trump - qui veut faire passer l'impôt sur les sociétés de 35% à 15% - profiteraient surtout aux classes aisées au détriment des travailleurs.