Trump renonce à interdire aux musulmans l'accès aux États-Unis

  • A
  • A
Trump renonce à interdire aux musulmans l'accès aux États-Unis
Donald Trump.@ SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Selon un porte-parole de son équipe de campagne, il pourrait réserver cette interdiction aux ressortissants d'"États terroristes".

Donald Trump a finalement renoncé à son projet d'interdire d'entrée sur le territoire américain les personnes de confession musulmane, rapporte lundi après-midi la chaîne CNN d'après plusieurs sources.

"États terroristes" seulement. Interrogée par la chaîne, la porte-parole nationale de Trump, Katrina Pierson, a reconnu que "M. Trump allait affiner sa stratégie". La veille, une autre porte-parole de son équipe de campagne, Hope Hicks, avait dit à CNN que l'interdiction d'entrée se concentrerait sur les seuls pays qualifiés par Trump d'"États terroristes".

Attentat de San Bernardino. Le candidat républicain présumé avait suggéré une "fermeture totale" des frontières américaines aux musulmans au lendemain de l'attentat de San Bernardino, en Californie, en décembre dernier, où un couple ayant prêté allégeance à l'organisation État islamique a tué 14 personnes.

Après le massacre d'Orlando le 12 juin, il a encore durci sa position anti-musulmans et a proposé de suspendre l'immigration "issue de zones du monde qui ont un passé démontré de terrorisme contre les États-Unis".