Donald Trump rend un hommage tardif aux victimes d'une agression raciste à Portland

  • A
  • A
Donald Trump rend un hommage tardif aux victimes d'une agression raciste à Portland
Le crime a suscité une vive émotion à Portland et dans le reste des États-Unis. @ JONATHAN ERNST / POOL / AFP
Partagez sur :

Deux hommes ont été poignardés à mort vendredi par un individu qui insultait deux jeunes filles, dont l'une portait un voile islamique.

Le président américain Donald Trump a qualifié lundi d'"inacceptable" le meurtre de deux hommes qui tentaient de s'interposer dans une agression islamophobe, vendredi, à Portland, après de nombreux appels l'enjoignant à condamner ces violences.

"La haine et l'intolérance". "Les violentes attaques de Portland vendredi sont inacceptables. Les victimes se sont opposées à la haine et à l'intolérance. Nos prières les accompagnent", a tweeté lundi Donald Trump sur le compte Twitter présidentiel @POTUS, plutôt que sur son compte personnel, sur lequel il s'exprime habituellement, et qui est suivi par près de 31 millions d'abonnés.



Vive émotion à Portland. Ricky John, 53 ans, et Taliesin Namkai-Meche, 23 ans, ont été poignardés à mort vendredi par un homme qui insultait deux jeunes filles, dont l'une portait un voile islamique, à bord d'un tramway de Portland, dans l'Oregon, sur la côte ouest des États-Unis. Ce crime a suscité une vive émotion à Portland et dans le reste des États-Unis où plusieurs responsables politiques ont salué des "héros". 

Suprémaciste blanc. L'auteur des coups mortels, Jeremy C., 35 ans, est actuellement en détention, inculpé notamment de "meurtre aggravé". Il est considéré comme faisant partie des cercles suprémacistes blancs et des photos circulant sur les réseaux sociaux le montrent en train d'effectuer un salut nazi lors d'un rassemblement nationaliste à Portland, le mois dernier.