10/11/2017 - 08h07

Trump dénonce "les fantasmes" du "dictateur" de Pyongyang

© JIM WATSON / AFP

Le président américain Donald Trump a dénoncé vendredi les "fantasmes" du "dictateur" de Pyongyang, jugeant que l'Asie ne pouvait être prise en otage par le régime nord-coréen, lors d'un discours au sommet annuel du forum de l'Asie-Pacifique, à Danang au Vietnam.

"Fantasmes de conquête violente". "L'avenir de cette région et de ses merveilleux habitants ne peut être pris en otage par les fantasmes de conquête violente d'un dictateur et par le chantage nucléaire", a-t-il déclaré depuis le Vietnam, quatrième étape de sa tournée asiatique. Lors de ces étapes précédentes au Japon, en Corée du Sud et en Chine, le président américain a insisté sur la nécessité pour tous "les pays responsables" d'accentuer la pression sur Pyongyang pour qu'il abandonne son programme nucléaire.

Pour des échanges "équitables". Donald Trump a aussi promis dans son discours que son pays "ne tolérerait plus" les échanges inéquitables. "Nous ne pouvons plus tolérer ces abus commerciaux chroniques", a-t-il affirmé se disant prêt en revanche à des accords avec tout pays prêt à "des échanges équitables".

Les vols de propriété intellectuelle dans son viseur. Donald Trump a aussi dénoncé les vols "audacieux" de propriété intellectuelle qui coûtent cher aux entreprises américaines. "Nous combattrons les pratiques destructives qui consistent à contraindre les entreprises à abandonner leurs technologies ou à les forcer à des partenariats pour avoir accès aux marchés", a-t-il assuré. Le président des Etats-Unis a par ailleurs souligné que l'Amérique ne signerait plus de "grands accords qui lui lient les mains et l'obligent à renoncer à sa souveraineté".