Trump contre-attaque après des révélations sur des SMS hostiles d'un agent du FBI

  • A
  • A
Trump contre-attaque après des révélations sur des SMS hostiles d'un agent du FBI
Trump a répliqué sur l'affaire russe via son réseau social préféré, Twitter. Image d'illustration. @ Jim WATSON / AFP
Partagez sur :

Le président américain a envoyé une salve de tweets dimanche afin de se défendre. 

Donald Trump a rebondi dimanche sur la mutation d'un agent du FBI, écarté l'été dernier de l'"enquête russe" après la découverte de SMS dans lesquels il dénigrait celui qui n'était encore que le candidat républicain à l'élection présidentielle du 8 novembre 2016.

Un agent muté. D'après le New York Times et le Washington Post, Peter Strzok, qui était directeur adjoint de l'unité de contre-espionnage du FBI, a été muté aux ressources humaines. Strzok participait à l'enquête chapeautée par le procureur spécial Robert Mueller sur les allégations d'ingérence russe et de collusion entre l'équipe de campagne de Trump et Moscou. Il avait également assumé un rôle essentiel dans l'enquête menée en 2016 sur l'utilisation d'un serveur de messagerie privé par Hillary Clinton.

Trump réplique. "Bulletin d'informations : 'UN AGENT ANTI-TRUMP DU FBI DIRIGEAIT L'ENQUÊTE SUR LES COURRIELS DE CLINTON'. Tout ceci commence à devenir clair", a commenté le président américain sur Twitter. Donald Trump a par ailleurs affirmé qu'il n'avait jamais demandé à James Comey, l'ex-directeur du FBI qu'il a limogé en mai, d'abandonner ses investigations sur Michael Flynn, son éphémère conseiller à la sécurité nationale qui a reconnu vendredi avoir menti aux enquêteurs fédéraux et a promis de coopérer pleinement à l'enquête russe.



"Une info bidon". Dans une déposition écrite publiée le 7 juin, à la veille de son audition par la commission du Renseignement du Sénat, Comey assure que le lendemain de la démission de Flynn, Trump lui a demandé de "laisser tomber" les enquêtes visant l'ex-conseiller. "Je n'ai jamais demandé à Comey de stopper les enquêtes sur Flynn. Encore une info bidon couvrant un mensonge supplémentaire de Comey !", a écrit Trump sur son fil Twitter. Dans un autre message mis en ligne dimanche, il ajoute : "Après des années de Comey - avec l'enquête bidon et malhonnête sur Clinton (et davantage) - à la tête du FBI, sa réputation est en lambeaux - la pire dans l'Histoire ! Mais n'ayez pas peur, nous allons lui redonner sa grandeur."