Bruxelles reste en alerte maximale

  • A
  • A
 Bruxelles reste en alerte maximale
Le métro bruxellois reste fermé ce lundi, tout comme les écoles et les centres commerciaux.@ AFP
Partagez sur :

Le degré d'alerte terroriste a été maintenu à son niveau maximal à Bruxelles, lundi soir. Le métro et les écoles rouvriront "progressivement" à partir de mercredi.

L'ESSENTIEL

Le degré d'alerte terroriste a été maintenu à son niveau maximal à Bruxelles, mais le métro et les écoles rouvriront "progressivement" à partir de mercredi, a annoncé lundi soir le Premier ministre belge, Charles Michel. Le niveau d'alerte a été maintenu à 4 à Bruxelles en raison d'une "menace sérieuse et imminente". Il sera réévalué lundi 30 novembre. "Nous avons des indications sérieuses que des attaques peuvent à nouveau se produire", a expliqué Charles Michel, en se refusant à donner le moindre détail sur les enquêtes en cours "pour des raisons évidentes". 

Les infos à retenir :

- L'état d'alerte maximale (niveau 4) est maintenu jusqu'à nouvel ordre à Bruxelles

- Le métro et les écoles rouvriront "progressivement" à partir de mercredi

- Salah Abdeslam, suspect clef des attentats à Paris, est toujours en cavale

- Un nouveau suspect a été inculpé lundi en Belgique pour sa participation aux attentats de Paris


Un nouveau suspect inculpé. Un nouveau suspect a été inculpé lundi en Belgique pour participation aux attentats de Paris, au lendemain d'un vaste coup de filet antiterroriste, a annoncé le parquet fédéral belge dans un communiqué. Il s'agit de la quatrième personne inculpée en Belgique en lien direct avec les attentats commis le 13 novembre dans la capitale française. 15 autres personnes arrêtées dans la même nuit ont été relâchées après avoir été interrogées, comme deux autres personnes interpellées lundi.

21 perquisitions. Dimanche soir, la police et l'armée ont procédé à 19 perquisitions dans six communes de l'agglomération de Bruxelles ainsi qu'à Charleroi, au terme d'une opération durant laquelle les Belges ont su garder le silence sur les réseaux sociaux, inondant la toile de photos de chatons. 

Salah Abdeslam toujours en fuite. Salah Abdeslam, l'homme le plus recherché d'Europe, est quant à lui toujours introuvable. Le Français vivant en Belgique depuis de nombreuses années est soupçonné d'avoir convoyé les trois kamikazes qui se sont fait exploser aux abords du stade de France, vendredi 13 novembre. Il aurait ensuite été exfiltré par deux hommes vers la Belgique, au lendemain des attentats ayant frappé la capitale française. Son frère aîné Mohamed, interviewé dimanche à la télévision, l'a appelé à se rendre.