Trois morts dans la tempête Ophelia en Irlande

  • A
  • A
Trois morts dans la tempête Ophelia en Irlande
Une troisième personne est décédée lundi des suites de la tempête Ophelia qui s'est abattue sur le nord-ouest de l'Irlande.@ AFP
Partagez sur :

Deux personnes ont été tuées dans des accidents de voiture et une troisième s'est accidentellement blessée avec la tronçonneuse qu'elle utilisait pour dégager un arbre. 

La tempête Ophelia a fait trois morts lundi en Irlande, battue par des vents atteignant jusqu'à 150km/h sur la côte ouest du pays qui ont provoqué chutes d'arbres et coupures d'électricité.

Une femme d'une cinquantaine d'années est décédée dans un accident de voiture provoqué par la chute d'un arbre à proximité du village d'Aglish, dans le sud du pays, dans lequel une septuagénaire a également été blessée, a indiqué la police. Au nord de Dundalk, près de la frontière avec l'Irlande du nord, un homme a été tué par la chute d'un arbre sur sa voiture alors qu'il conduisait. Et un homme d'une trentaine d'années a succombé aux blessures provoquées par la tronçonneuse qu'il utilisait pour dégager un arbre couché par la tempête, dans la ville de Cahir, au sud de l'Irlande, selon la police.

Les habitants, confinés chez eux. "Je veux qu'il soit clair pour tous que c'est une crise nationale, une alerte rouge qui affecte tous les comtés, toutes les villes, toutes les zones" a martelé le Premier ministre Leo Varadkar, craignant "que des gens puissent se dire que la tempête est moins grave que prévue". Les autorités avaient fermé toutes les écoles, de nombreux services publics, transports et commerces, enjoignant aux habitants de rester confinés chez eux.



21.000 foyers et commerces privés d'électricité. En milieu de journée, 210.000 foyers et commerces étaient privés d'électricité, en particulier à Cork, Limerick, Tipperary et Galway, selon l'opérateur ESB Networks. Sur les réseaux sociaux, des images des dégâts montraient des toits effondrés, comme celui du stade de Turners Cross, à Cork, dans le sud. Les autorités ont dénoncé les comportements à risques et celles du comté de Galway, traversée par la tempête, ont regretté que des gens se baignent en mer malgré les avertissements. Plusieurs services de secours ont appelé à éviter les prises de risques qui pourraient mettre également en danger la vie de sauveteurs.