Trayvon Martin : le tueur bientôt libéré

  • A
  • A
Trayvon Martin : le tueur bientôt libéré
George Zimmerman a présenté ses excuses vendredi aux parents du jeune Noir qu'il a tué en février.@ REUTERS
Partagez sur :

George Zimmerman a présenté ses excuses aux parents du jeune Noir qu'il a tué en février.

George Zimmerman pourra assister libre à son procès. Un juge lui a accordé vendredi sa remise en liberté, sous certaines conditions. Zimmerman, qui a présenté des excuses à la famille de Trayvon Martin, ne sera toutefois pas libéré dès vendredi.

Une libération sous conditions

Le vigile de quartier, qui a reconnu avoir abattu Trayvon Martin mais plaide la légitime défense, pourra bientôt sortir de prison, après le versement d'une caution de 150.000 dollars. Il devra porter un bracelet électronique doté d'un GPS, n'aura pas le droit de détenir des armes, d'entrer en communication avec la famille de la victime ou de boire d'alcool.

Mais d'autres détails doivent encore être réglés, comme la possibilité pour Zimmerman de quitter l'Etat. L'avocat du jeune homme avait demandé à ce qu'il puisse attendre son procès dans un lieu tenu secret, pour assurer sa sécurité. En attendant, Zimmerman a dû rendre son passeport.

"Je suis désolé pour la perte de votre fils"

Au cours de l'audience, George Zimmerman a dit être "désolé" de la mort de Trayvon Martin. "Je suis désolé pour la perte de votre fils. Je ne connaissais pas son âge. Je pensais qu'il était un peu plus âgé que moi. J'ignorais s'il était armé ou non", a-t-il dit à l'adresse des parents de la victime.

Après avoir été longtemps laissé en liberté, le vigile bénévole avait finalement été placé en détention et inculpé la semaine dernière. George Zimmerman, qui plaide non coupale, a affirmé avoir tiré en état de légitime défense, mais la victime n'était pas armée.