Tous les Palestiniens désormais interdits d'entrer en Israël

  • A
  • A
Tous les Palestiniens désormais interdits d'entrer en Israël
@ THOMAS COEX / AFP
Partagez sur :

Après l'attentat mercredi à Tel-Aviv, tous les Palestiniens sont désormais interdits d'entrer sur le territoire israëlien.

Dès jeudi, Israël avait suspendu les permis d'entrée sur le territoire pour plusieurs dizaines de milliers de Palestiniens. La mesure s'est élargi vendredi à l'ensemble de la communauté palestinienne.

Uniquement les cas médicaux et humanitaires. L'armée israélienne a renforcé vendredi les réactions annoncées après l'attentat à Tel Aviv qui a coûté la vie à quatre Israéliens. "Les points de passage de la bande de Gaza et de Judée Samarie (Cisjordanie) seront ouverts seulement pour les cas médicaux et humanitaires." La fermeture devrait rester en vigueur jusqu'à dimanche minuit. 

Une décision symbolique. Cette fermeture des points de passage intervient alors que la ramadan a débuté cette semaine. De nombreux Gazaouis demandent traditionnellement l'autorisation aux autorités israéliennes de pouvoir sortir de Gaza, sous blocus de l'Etat hébreu, pour aller prier sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est. En Cisjordanie, les permis de visite familiales seront également refusés pour ces fêtes. 

Un attentat qui a fait quatre morts. Ces mesures interviennent après l'attentat commis mercredi soir à Tel-Aviv, où deux Palestiniens ont ouvert le feu sur des clients attablés dans un quartier animé de restaurants et de bars. Quatre personnes ont été tuées, cinq blessés et les assaillants arrêtés. Cette attaque est la plus meurtrière de la part de Palestiniens contre des Israéliens depuis octobre et le début d'une vague de violences.